Accéder au contenu principal
Haïti/ONU

Haïti : l’ONU défend son bilan un an après le séisme

Une maison détruite dans le centre de Port-au-Prince, le 9 janvier 2011.
Une maison détruite dans le centre de Port-au-Prince, le 9 janvier 2011. AFP/FRANCOIS GUILLOT
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Un an après le séisme, la situation humanitaire est toujours préoccupante en Haïti. Des centaines de milliers de sinistrés vivent encore dans des camps de tentes et les décombres jonchent encore les rues. De nombreuses personnalités et organisations humanitaires critiquent cette situation. L’ONU de son côté a défendu son bilan et son action depuis un an en Haïti.

Publicité

Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour

Sans l’action de l’ONU, la situation en Haïti aurait pu encore être bien pire. Le représentant de la mission des Nations unies en Haïti, Nigel Fisher, affirme que les distributions d’eau et de nourriture ont évité des famines et des épidémies encore plus importantes que celle du choléra qui s’est déclaré.

Il rappelle également que l’ONU a fait face à une situation exceptionnelle par son ampleur, plus d’un million et demi de sans-abri, situation rendue encore plus difficile par l’instabilité politique.

L’ONU reconnaît toutefois que le relogement des sinistrés ne va pas assez vite. Il reste aujourd’hui 810 000 personnes dans les camps et seule une petite moitié des décombres ont été enlevés. Il faudra sans doute encore plusieurs années pour dégager totalement ces débris.

La reconstruction prendra aussi beaucoup de temps, car il s’agit dit Nigel Fisher de construire des bâtiments qui ne s’effondreront pas en cas de nouveau séisme. Le 12 janvier 2010, Haïti a perdu en vingt secondes l’équivalent de plus d’une année de richesse nationale.

Un an jour pour jour après le séisme, journée spéciale Haïti, mercredi sur RFI, avec des émissions en direct de Port-au-Prince et de très nombreux reportages de nos envoyés spéciaux toute la journée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.