Accéder au contenu principal
Chili

Enquête sur la mort de Salvador Allende : la justice chilienne ordonne l'exhumation et l'autopsie du corps

L'ex-président chilien, Salvador Allende, en 1973.
L'ex-président chilien, Salvador Allende, en 1973. REUTERS/Stringer
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Chili, l’enquête judiciaire sur la mort de Salvador Allende avance. L’ex-chef d'Etat chilien, mort en 1973 dans l'attaque du palais présidentiel par les hommes d'Augusto Pinochet, s’est-il suicidé ou a-t-il été assassiné ? Pour y répondre, le juge Mario Carroza a annoncé l’exhumation et l’autopsie de son corps.

Publicité

Avec notre correspondante à Santiago, Claire Martin

Des experts chiliens et étrangers se pencheront sur les restes de Salvador Allende la seconde quinzaine du mois de mai. Cette décision judiciaire a été prise à la demande des filles de l’ex-président. Toutes deux ont fait une prise de sang pour vérifier que les restes exhumés sont bien ceux de leur père.

L’ex-président est mort le 11 septembre 1973, le jour où le pays bascule dans la dictature d’Augusto Pinochet. Une première autopsie avait été alors réalisée et avait conclu au suicide. Elle ne suffit pas selon Pamela Pereira, l’avocate de la famille Allende. 

« On ne peut pas tirer de conclusions sérieuses d’une autopsie réalisée dans des conditions qui ne suivaient pas la procédure scientifique. Et ça je pense que c’est clair, que c’est consigné dans l’affaire. Le juge a réalisé énormément de procédures, il a beaucoup avancé, il a recueilli de nombreux témoignages. C’est pourquoi je pense que c’est une enquête qui avance rapidement, et que cette nouvelle procédure est déterminante, les examens seront déterminants pour le cours de l’enquête».

Salvador Allende s’est-il suicidé comme l’affirme la thèse officielle ? Ou a t-il été assassiné ? La justice pourrait bien être en mesure de le déterminer d’ici quelques semaines.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.