France

Affaire DSK: une Française envisage de porter plainte

Dominique Strauss-Kahn.
Dominique Strauss-Kahn. ©Reuters

En plus de son inculpation aux Etats-Unis, il se pourrait que Dominique Strauss-Kahn ait affaire à la justice française pour une autre affaire de mœurs. Il est en effet soupçonné d'agression sexuelle envers une jeune romancière d'une trentaine d'années, Tristane Banon. Les faits remontent à 2002, ils ne sont donc pas prescrits, et la jeune femme réfléchit pour l'instant à une plainte éventuelle en compagnie de son avocat. En attendant, sa mère intervient déjà sur toutes les télévisions.

Publicité

Tristane Banon n'a jamais pu travailler comme journaliste, son seul prénom décourageait d'avance les rédactions. Ce n'est pas Tristane Banon qui parle ainsi, c'est sa mère, Anne Mansouret. Cette élue socialiste, conseillère générale de l'Eure, a décidé de briser le mur du silence. Parce qu'elle n'est pas surprise de ce qui arrive aujourd'hui à Dominique Strauss-Kahn, et parce qu'elle s'en veut d'avoir découragé sa fille de porter plainte en 2002.

A l'époque, Tristane Banon lui avait pourtant confié avoir été agressée sexuellement par DSK, une tentative de viol qui s'était terminée en combat au sol. Le dossier était solide, avait même failli être porté en justice mais la jeune femme avait fini par jeter l'éponge. Il faut dire qu'Anne Mansouret faisait partie du sérail politique, que Dominique Strauss-Kahn était un proche de la famille, et que les pressions amicales s'étaient multipliées.

Son histoire, Tristane Banon l'a quand même raconté un jour à la télévision en 2007 dans une émission célèbre, largement reprise sur le Net. Le nom de son agresseur était masqué par un bip mais déjà, le tout Paris savait...

L'affaire DSK

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail