Mexique

Mexique : plus de 500 migrants découverts dans un camion dans l’Etat du Chiapas

Des migrants d’Amérique centrale expulsés des Etats-Unis refont symboliquement le trajet vers la frontière américaine, le 21 avril 2011 sur une voie ferrée de l’Etat du Chiapas.
Des migrants d’Amérique centrale expulsés des Etats-Unis refont symboliquement le trajet vers la frontière américaine, le 21 avril 2011 sur une voie ferrée de l’Etat du Chiapas. REUTERS / Jorge Luis Plata

Des agents de la police de l’Etat du Chiapas, dans le sud-est du Mexique, ont découvert lors d’un barrage routier 513 migrants clandestins en route vers les Etats-Unis, cachés dans deux camions. Il s’agit du plus grand groupe de migrants secouru au cours des dernières années.

Publicité

Avec notre correspondant à Mexico, Patrice Gouy

En contrôlant les véhicules aux rayons X, les policiers ont découvert 240 étrangers dans le premier camion et 273 dans le second. Sur les 513 clandestins, il y avait 31 femmes et un enfant de 11 ans. La plupart venaient d’Amérique centrale, des Caraïbes et de l’Equateur. Mais une vingtaine d’entre eux venaient d’Inde et du Népal.

C’est la première fois que des migrants d’origine asiatique utilisent une filière qui passe par le Mexique pour se rendre aux Etats-Unis. Les étrangers ont tous été conduits dans les locaux de la police judiciaire où un médecin les a auscultés. La plupart présentaient des symptômes de déshydratation et de fortes contusions musculaires car ils voyageaient debout dans des conditions inhumaines, entassés les uns contre les autres sans pouvoir bouger.

Selon les premières déclarations des migrants, ils auraient payé 7 000 dollars par personne pour traverser le Mexique. Les deux chauffeurs qui ont tenté de prendre la fuite ont été détenus. L’Institut national de migration (INM) a établi des contacts avec les différents consulats pour les renvoyer de manière ordonnée et sûre dans leurs pays respectifs.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail