Mexique

Mexique : la police remet de l’ordre dans une prison trop laxiste

Une prison de Juarez, dans l'Etat de Chihuahua au Mexique, en avril 2011.
Une prison de Juarez, dans l'Etat de Chihuahua au Mexique, en avril 2011. AFP PHOTO/JESUS ALCAZAR
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Dans la ville de Chihuahua, tout au nord du Mexique, où les cartels s’affrontent régulièrement pour le contrôle de la frontière américaine, la police fédérale est intervenue pour remettre un peu d’ordre dans la prison de l’Etat où les détenus prenaient leurs aises.

Publicité

Avec notre correspondant à Mexico, Patrice Gouy

Les détenus de la prison de Chihuahua ne pourront plus siroter leur tequila après la promenade. La police a remis de l’ordre dans la prison en démantelant le bar et son billard.

Les autorités ont également confisqué les caisses de bière et d’alcool fort, les doses de marijuana et de cocaïne, 20 téléphones portables ainsi que plusieurs armes à feu de gros calibre.

Il a fallu 2 camions pour emporter tous les articles que le règlement interdit de posséder en prison. Avec la lutte engagée par le gouvernement contre les cartels de la drogue, les prisons débordent.

La corruption et l’absence de contrôle interne sont telles qu’une centaine de prisons comme celle de Chihuahua s’autogouvernent.

Elles sont contrôlées par les chefs de bande qui font appliquer leur règlement intérieur, contrôlent les visites conjugales, la prostitution, le bar, les services de nettoyage et les appels téléphoniques.

Régulièrement, les autorités interviennent pour éviter que cette « autonomie » virtuelle ne prenne trop d’importance.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail