ETATS-UNIS

Obama et le chef de l’opposition républicaine jouent au golf

Le président Barack Obama et le chef de l'opposition républicaine John Boehner jouant au golf dans le Maryland. 18 juin 2011.
Le président Barack Obama et le chef de l'opposition républicaine John Boehner jouant au golf dans le Maryland. 18 juin 2011. REUTERS/Larry Downing
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le président Obama et le président de la Chambre, le républicain John Boehner ont joué au golf ensemble samedi. Une partie teintée d'une certaine cordialité. Les deux camps en désaccord sur bien des points, l’objet de la partie relevait autant du sport que de la politique.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet.

Une tape amicale d’Obama dans le dos de John Boehner entre le 1er et le 2e trou, le ton était donné. Pendant 4 heures, on pourrait croire à une trêve entre les deux adversaires politiques.

Les deux hommes partagent le même goût pour le golf, mais Boehner est nettement meilleur que le président. Les deux ont fait équipe contre le vice-président Joe Biden et le gouverneur républicain de l’Ohio qui s’étaient joint à eux. En fins politiques, ces deux derniers ont laissé le tandem Obama-Boehner gagner.

Certes, personne ne s’attendait à ce qu’après le 18e trou, le président et le législateur annoncent un accord sur le déficit, ou la dette, ou la querelle juridique à propos de la loi sur les pouvoirs de guerre du président en Libye. Mais beaucoup espèrent que ce genre de rencontre sociale, dans une atmosphère détendue, pourra conduire à un climat moins hostile entre les deux partis.

Ronald Reagan, grâce à ses relations amicales avec le président démocrate de la Chambre, Tip O’Neil, avait réussi, en dépit de leurs désaccords politiques, à résoudre plusieurs problèmes. Idem pour George Bush qui savait à l’occasion plaisanter avec la dame de fer du Congrès, Nancy Pelosi. Grâce à la diplomatie du ping-pong, les Etats-Unis avaient pu renouer le dialogue avec la Chine.

Le golf permettra, peut-être, d’apaiser les tensions entre démocrates et républicains.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail