Accéder au contenu principal
Honduras

Honduras : fin du premier «Sommet mondial des Afro-descendants»

Des participants au sommet « Afro-descendants  » qui s’est tenu dans le port de la Ceiba, le 20 août 2011.
Des participants au sommet « Afro-descendants » qui s’est tenu dans le port de la Ceiba, le 20 août 2011. AFP / Orlando SIERRA
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Honduras, en Amérique centrale, du jeudi 18 au samedi 20 août 2011, s’est tenu à l’université nationale de la Ceiba, située à 450 km au nord de la capitale de Tegucigalpa, le premier «Sommet mondial des Afro-descendants» sous l’égide de l’ONU. Cette conférence internationale à laquelle participaient 800 délégués de quarante-quatre pays d’Amérique, d’Afrique, d’Europe et d’Asie, a été inaugurée par le président Porfirio. Un rassemblement qui vise à donner une voix aux descendants d’Africains dans le monde.

Publicité

Avec notre correspondant à Mexico, Patrice Gouy

Le sommet de la Ceiba aura permis d'analyser les conditions de vie de 150 millions d’habitants d’origine africaine qui vivent en Amérique latine et dans les Caraïbes. L'ONU, à l’origine de cette conférence, souhaitait établir une stratégie avec les gouvernements, les organisations de coopération internationale et la société civile, pour renforcer la capacité institutionnelle de ces communautés afro-descendantes.

«Nous luttons pour avoir une voix et être écoutés dans les forum internationaux», a déclaré Céleo Alvarez, de l’ONG Développement ethique, soulignant que les communautés noires doivent trouver des solutions sans intermédiaires, aux problèmes politiques, sociaux, culturels et environnementaux. Pour cela, les Afro-descendants veulent être représenté à l’ONU, à l’Organisation des Etats américains, à l’Union des pays du Sud et dans le système d’intégration centre-américain.

Le représentant du Sénégal, Mamadou Diouf, au nom des Africains et des descendants d’origine africaine, a demandé reconnaissance et réparations pour les dommages ancestraux engendrés par l’esclavage.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.