Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Séisme : deux réacteurs d’une centrale nucléaire américaine s’arrêtent

Centrale de North Anna en Virginie, aux Etats-Unis.
Centrale de North Anna en Virginie, aux Etats-Unis. (Source Wikipedia : dougward from Devon, United States)
Texte par : Patricia Blettery
2 mn

Deux réacteurs d’une centrale nucléaire à Mineral en Virginie se sont arrêtés suite à une coupure d’électricité intervenant juste après le séisme qui a touché les Etats-Unis. Le tremblement de terre ressenti à Washington, New York et sur la côte Est du pays n’a pas occasionné, à priori, de dégâts dans la centrale nucléaire de North Anna. Les habitants de la région n’ont pas été affectés par cette coupure puisqu’un système de redistribution par d’autres centrales a pris le relais.

Publicité

Un séisme aux Etats-Unis, deux réacteurs d’une centrale nucléaire qui s’interrompent soudainement...un scénario qui fait froid dans le dos, quelques mois seulement après la catastrophe de Fukushima au Japon.

Cela se passe en Virginie ce mardi 23 août, et pour le moment le président de la société Dominion Nuclear a tenu à être extrêmement rassurant : « Il n'y a aucun dégât apparent à ce stade », a indiqué David Heacock à la chaîne CNN, « les centrales nucléaires sont conçues pour des séismes comme celui-là ». L’arrêt des réacteurs serait intervenu suite à une coupure d’électricité, elle-même consécutive au séisme, et ce « malgré la mise en route automatique des générateurs diesel de secours ». Le mot panne n’est pas prononcé. Tout fonctionne normalement selon la Commission de régulation nucléaire (NRC) qui a indiqué qu'il n'existait aucun risque pour le public.

Les 250 000 résidences desservies par cette station n’ont pas été affectées par l’arrêt des réacteurs, puisque un système de redistribution par d’autres sites a pu être activé.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.