Mexique

Mexique : la police fait le ménage dans une prison d'Acapulco

La police mexicaine a effectué une descente éclair dans une prison de la station balnéarire d'Acapulco.
La police mexicaine a effectué une descente éclair dans une prison de la station balnéarire d'Acapulco. Melanie Stetson Freeman/The Christian Science Monitor via Getty
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Mexique, lors d’une opération pour renforcer la sécurité d'Acapulco, une ville côtière du sud-ouest du pays ravagée par la violence, la police fédérale a fait irruption dans la prison centrale de la célèbre station balnéaire. Prostituées, armes, télévisions, portables... Les prisonniers régnaient en maître dans les cellules.

Publicité

Avec notre correspondant à Mexico, Patrice Gouy

Lors d’une inspection surprise qui s’est déroulée à 4h du matin, la police a saisi plusieurs sac de marijuana, 160 télévisions à écran plat, des DVD, des appareils de musique, des téléphones portables, trois pistolets mais aussi cinquante-trois coqs de combat entraînés pour les paris. Cerise sur le gâteau, dix-neuf prostitués se trouvaient blotties dans les bras de plusieurs gangsters. La police a également retrouvé six prisonnières qui s’étaient sans doute égarées dans les cellules réservées aux hommes. Quatre femmes ont déclaré qu’elles passaient la nuit avec leur mari moyennant un versement mensuel au directeur.

La plupart des prisons mexicaines sont contrôlées par les chefs de gang qui organisent leur vie quotidienne comme ils l’entendent. Pour faire taire matons et directeurs, ils distribuent allégrement argent et menaces.

Soixante prisonniers considérés comme dangereux ont été transférés vers une prison de haute sécurité. Quant au directeur et au chef des gardes, ils devraient rejoindre prochainement leurs anciens pensionnaires.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail