VENEZUELA/ CELAC

Naissance de la Celac, le nouvel organisme régional américain qui vise à concurrencer l'OEA

Le sommet fondateur de la Communauté des Etats latinos-américains et des Caraïbes s'est ouvert à Caracas, au Venezuela, vendredi 2 décembre 2011.
Le sommet fondateur de la Communauté des Etats latinos-américains et des Caraïbes s'est ouvert à Caracas, au Venezuela, vendredi 2 décembre 2011. REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

Le sommet fondateur de la CELAC, la Communauté des Etats latinos-américains et des Caraïbes, s'est ouvert pour deux jours ce vendredi 2 décembre à Caracas. La volonté du pays hôte, le Venezuela, est qu'elle devienne une alternative à l'Organisation des Etats américains (OEA) où siègent aussi les Etats-Unis et le Canada.

Publicité

La CELAC est en gestation depuis plusieurs années déjà. Elle devait être portée sur les fonts baptismaux en juillet dernier mais son parrrain, le président vénézuélien Hugo Chavez, avait alors reporté la cérémonie pour cause de cancer à traiter.

Hugo Chavez se dit aujourd'hui guéri et peut donc présider à cette tentative de mise à l'écart de Washington dans les affaires de l'Amérique latine et des Caraïbes. Car, il n'en fait pas mystère, pas plus que son allié équatorien Rafael Correa, la CELAC aurait vocation à remplacer l'Organisation des Etats américains qui, outre qu'elle est basée à Washington, présente le défaut originel d'inclure les Etats-Unis et le Canada. La Communauté des Etats latinos-américains et des Caraïbes aurait donc 33 membres : les 34 de l'OEA, moins Washington et Ottawa, mais avec Cuba en plus.

Malgré les divergences idéologiques en Amérique latine - ni le Chili ni la Colombie par exemple ne campent sur les positions de gauche du Venezuela - Hugo Chavez réussit la performance de réunir ce vendredi à Caracas l'ensemble ou presque, des 33 chefs d'Etat concernés, tous acquis à l'idée qu'un tel forum régional est utile.

Quant à faire de l'OEA une coquille vide, on en est apparemment très loin. Cette institution vieille de plus de 60 ans, quoique dominée par les Etats-Unis, est un puissant système intergouvernemental doté de moyens financiers et de bureaux spécialisés, aux règles de fonctionnement et aux missions bien rodées.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail