Etats-Unis / Travail

Les bons chiffres de l’emploi aux Etats-Unis accueillis avec un optimisme prudent

Une photo du président Obama sur une porte d'un centre d'emploi pour les jeunes, à Baltimore.
Une photo du président Obama sur une porte d'un centre d'emploi pour les jeunes, à Baltimore. © Reuters/Kevin Lamarque

L’annonce par le département du Travail américain, ce vendredi 6 janvier 2012, d’un recul du taux de chômage a été accueillie à Washington avec un optimisme prudent. Le taux de chômage officiel est passé de 8,7% en novembre à 8,5% en décembre, ce qui représente son plus bas niveau depuis février 2009.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Les nouveaux chiffres sont tout naturellement une bonne nouvelle pour Barack Obama qui a tout de suite voulu en tirer un avantage politique : «Au total, il y a eu plus d’emplois créés dans le secteur privé en 2011 qu’au cours de toutes les années depuis 2005. Il y a malgré tout encore bien des gens qui souffrent après la perte de plus de 8 millions d’emplois pendant la récession. De toute évidence, nous avons encore beaucoup à faire».

Tous les analystes financiers sont d’accord avec le président : les Etats-Unis ne sont pas encore tiré d’affaires car l’économie reste faible. Le taux de chômage pourrait regrimper, si la situation en Europe ne s’améliore pas ou si les tensions avec l’Iran s’aggravent, entraînant une hausse du prix du pétrole.

Les candidats républicains eux, tout en se réjouissant de la baisse du chômage, ne veulent pas en donner le crédit au président en exercice. Rick Santorum, la nouvelle star de la droite a choisi l’humour pour commenter la nouvelle: «Je pense qu’il y a peut-être un peu d’optimisme sur les chances des républicains de reprendre la Maison Blanche et cela a pu encourager certains à prendre des risques».

Aucun président, depuis Roosevelt, n’a été réélu avec un taux de chômage supérieur à 7,2%. Le temps ne joue donc pas en faveur de Barack Obama.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail