Accéder au contenu principal
Etats-Unis/Présidentielle 2012

Primaire républicaine: victoire de Newt Gingrich en Caroline du Sud

Le conservateur Newt Gingrich remporte la primaire républicaine en Caroline du Sud, le 21 janvier 2012.
Le conservateur Newt Gingrich remporte la primaire républicaine en Caroline du Sud, le 21 janvier 2012. REUTERS/Eric Thayer
Texte par : RFI Suivre
6 mn

Le conservateur Newt Gingrich a remporté le 21 janvier l'élection primaire organisée par le parti républicain en Caroline du Sud, selon des sondages sortie des urnes cités par des médias américains. L'ancien président de la Chambre des représentants défait l'ancien gouverneur du Massachusetts Mitt Romney, qui faisait figure de favori, relançant la campagne des primaires républicaines. 

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

Newt Gingrich crée la surprise, en remportant de loin cette élection primaire en Caroline du Sud. Le candidat conservateur devance Mitt Romney avec 12 points d'avance, 40% des voix contre 28% à son principal rival. Rick Santorum et Ron Paul sont loin derrière avec 17 et 13% des suffrages.

Ces derniers jours, les instituts de sondage américains avaient annoncé une brusque remontée des intentions de vote à l'égard de l'ancien président de la Chambre des représentants. Mais rien qui laisse supposer une victoire aussi large. C'est l'électorat évangéliste et conservateur qui a fait la différence. A la sortie des bureaux de vote, samedi, 66% des personnes interrogées se disaient «proches des Tea Parties», 64% se disaient chrétiens évangélistes.

Newt Gingrich

Newt Gingrich ne s'y est pas trompé. Et dans son discours de victoire, le candidat conservateur s'en est violemment pris aux élites « de Washington et de New York » qui ne représentent pas les Américains. Et le vainqueur du vote en Caroline du Sud attaque également Barack Obama qu'il accuse d'avoir commis un désastre lors de son premier mandat et qui « sera encore plus à gauche s'il est réélu », promet Newt Gingrich.

Avec cette victoire, c'est tout le processus de désignation du candidat républicain à la présidentielle de novembre est relancé. Pour ne pas dire remis à zéro, ce soir. Il y a quelques jours, Mitt Romney avait gagné dans l'Iowa (par 8 voix seulement, mais gagné tout de même), et il s'était imposé dans le New Hampshire. L'ex-gouverneur du Massachusetts était donc particulièrement bien parti pour remporter l'investiture républicaine.

Seulement voilà, on a appris, il y a deux jours que c'est finalement Rick Santorum qui a gagné dans l'Iowa. Et samedi, Newt Gingrich s'impose en Caroline du Sud. Trois vainqueurs différents dans les trois premiers Etats à voter, c'est rare pour ne pas dire historique, dans les primaires républicaines. Et cela remet surtout en cause la place de favori de Mitt Romney, d'autant que ces 30 dernières années, le candidat républicain choisi en Caroline du Sud a toujours remporté l’investiture au bout du compte.

A l'issue de ce résultat décevant pour lui, Mitt Romney, qui faisait figure de favori ces derniers jours, a réagi. Il a félicité son rival politique, mais a assuré qu'il continuerait de se battre pour gagner.

C'est un combat ardu parce qu'il y a tant de raisons de se battre (...) Notre équipe de campagne a mené un combat très dur, ici en Caroline du Sud, et dans les mois à venir, je vais me battre pour chaque vote, dans chaque Etat... Nous allons remporter cette investiture et battre le président Obama.

Mitt Romney

La prochaine étape de la primaire républicaine aura lieu en Floride le 31 janvier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.