Accéder au contenu principal
Revue de presse des Amériques

A la Une : Jean Dujardin et la cérémonie des Oscars

Texte par : Valérie Rohart
5 mn

Publicité

Je vous recommande la très jolie photo en Une du Los Angeles Times : Meryl Streep et Jean Dujardin, la main crispée chacun sur leur Oscar posent, bras dessus bras dessous, tête l’une contre l’autre, tous les deux les yeux fermés, dans ce qui a surement dû être un moment de complicité et de bonheur de la part des deux oscarisés… 

On ne va pas pousser plus loin dans les félicitations franco-françaises et on s’arrête un moment sur les déboires vestimentaires de Jennifer Lopez qui dès hier, faisaient le buzz sur internet et font la Une du site d’ABC News : alors qu’elle monte sur scène pour remettre un Oscar, le décolleté de sa robe provoque des sifflets d’admiration : « En a-t-elle montré un peu trop ? », s’interroge le site qui a posé sur la photo de ce sein qu’il ne faut pas voir, une petite mosaïque pudique qui finalement ne cache pas grand-chose. ABC News rappelle que Jennifer Lopez est une récidiviste : « Elle avait déjà fait tourner les têtes aux Oscars 2003 avec une robe dont le décolleté descendait très bas, devant ET derrière », insiste le site…

Les FARC renoncent aux enlèvements de civils

C'est l’autre grand titre à la Une de la presse latino-américaine ce matin, c’est la Colombie où les FARC annoncent qu’elles renoncent aux enlèvements contre rançon. Le journal El Tiempo ajoute que les Forces armées révolutionnaires de Colombie ont annoncé leur intention de libérer dix soldats et policiers qu’elles retiennent encore. Piedad Cordoba, l’ex-sénatrice qui a négocié de nombreuses libérations avec les FARC estime qu’il faudra environ un mois pour organiser ces libérations et chaque jour compte : El Tiempo rappelle les conditions inhumaines de détention des otages enchainés 24 heures sur 24.

Le journal publie la réponse de Juan Manuel Santos qui a réagi sur son compte Twitter quelques minutes seulement après l’annonce des FARC. Le président colombien se félicite bien évidemment de cette annonce qui constitue « un pas important et nécessaire dans la bonne direction mais pas encore suffisant ». C’est d’ailleurs la question que pose Semana. « La fin des enlèvements : est-ce un pas suffisant vers la paix ? », titre le journal à la Une.

« La fin de cette pratique est un geste qui alimente l’espoir de paix, mais certains estiment que c’est très insuffisant : à peine un premier pas vers une solution négociée du conflit », écrit le journal. Semana n’y voit qu’une stratégie pour redorer l’image des guérilleros : « Cette pratique des enlèvements était condamnée par l’opinion colombienne et par la communauté internationale ». « Il y a ceux qui pensent que c’est un moment historique et ceux qui prendront la nouvelle avec scepticisme, mais tous tomberont d’accord sur deux points : c’est un communiqué historique et il doit être avalisé par des actes concrets », écrit le journal.

WikiLeaks fait reparler de lui

Malgré la condamnation de Julian Assange et ses problèmes de financements, le site WikiLeaks fait reparler de lui. Après les télégrammes diplomatiques il y a quelques mois, voilà que le site publie plus de 5 millions d’emails de la société Stratfor, une société de surveillance et ce sont visiblement des documents tout aussi sensibles. La presse argentine y trouve de quoi alimenter la polémique à propos des îles Malouines. Pagina 12 affirme en titre que le Brésil a demandé à la Grande-Bretagne de rester loin de cet archipel. Le gouvernement brésilien serait d’ailleurs prêt à appuyer la revendication des argentins toujours selon ces courriers « parce qu’il ne veut pas de la Grande-Bretagne près de ses propres champs pétrolifères »… Le journal publie in extenso des échanges de courriels auxquels je vous renvoie sur le site donc de Pagina 12.

Une nouvelle primaire demain aux Etats-Unis

Et c’est important car Mitt Romney et Rick Santorum sont désormais au coude à coude dans les sondages. C’est le moment que choisit le Washington Post pour publier un éditorial sur l’hypocrisie en politique. « Quand on parle d’hypocrisie en politique, on oppose généralement les convictions aux pratiques individuelles. Le politicien marié plusieurs fois qui proclame les valeurs de la famille tout en ayant des aventures extra conjugales, est devenu une banalité dans les campagnes électorales », écrit le Washington Post.

« Mais l’hypocrisie la plus inquiétante, est celle qui créé un fossé entre l’idéologie et la pratique et cette hypocrisie est arrivée à un stade critique », estime le journal. « Cette campagne pour les primaires républicaines prouve à quel point il y a un fossé entre les engagements philosophiques pris par les candidats avant qu’ils soient élus et ce qu’ils font ensuite, jour après jour dans l’exercice du pouvoir. Les conservateurs quand ils sont au pouvoir, n’ont jamais été et ne seront jamais contre l’Etat qu’ils le sont pendant leur campagne », s’indigne le Washington Postavec une véhémence qui ne lui est pas familière.

Problèmes logistiques du diocèse de Miami

A l’occasion de la visite du pape le mois prochain à Cuba, l’archidiocèse de Miami doit envoyer 300 pèlerins à La Havane et ce n’est pas une mince affaire. C’est la Une d’El Nuevo Herald. Les pèlerins et le pape doivent arriver à Santiago, un aéroport assez petit, ce qui oblige à organiser plusieurs vols dans des avions plus petits…

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.