Mexique / Criminalité

Mexique : le journaliste Marco Avila sauvagement assassiné dans le nord du pays

La voiture du jeune journaliste Marco Avila est analysée par les enquêteurs après son assassinat par un cartel de la drogue.
La voiture du jeune journaliste Marco Avila est analysée par les enquêteurs après son assassinat par un cartel de la drogue. REUTERS/Infocajeme/Handout
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Mexique, dans le Sonora, un État du nord du pays, un jeune reporter-journaliste couvrant les faits divers a été assassiné par des trafiquants de drogue. Le Mexique est le pays le plus dangereux du monde pour les journalistes : 66 morts dans la profession lors des cinq dernières années.

Publicité

Avec notre correspondant à Mexico, Patrice Gouy

Le corps sans vie de Marco Avila a été retrouvé ce 19 mai avec des marques de torture, la tête dans un sac plastique, sur le bas-côté d’une route. Ce journaliste de 39 ans avait été enlevé jeudi dernier par trois hommes cagoulés. Un message d’un cartel a été retrouvé sur son corps.

Métier à haut risque

C’est le neuvième journaliste tué depuis le début de l’année. Depuis que Felipe Calderon a lancé sa lutte contre les cartels, il y a cinq ans, 66 assassinats de journalistes ont été perpétrés. Dans les Etats dominés par les trafiquants de drogue, la corruption est très grande. Les journalistes, comme Marco Avila, qui veulent faire leur travail le font donc en terrain miné. 65 % des agressions contre les journalistes sont commises par des fonctionnaires publics, principalement des policiers, 12 % le sont par les cartels de la drogue.

Dans les pays comme l’Afghanistan, le journaliste doit aller au cœur des dangers pour rapporter ce qui se passe, c’est un risque de proximité. Au Mexique, c’est un risque de contenu. Le journaliste est assassiné pour ce qu’il raconte, pour ce qu’il dénonce. Et c’est pour cela que le Mexique, qui n’est pourtant pas en guerre, est  le pays le plus dangereux du monde pour les journalistes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail