Accéder au contenu principal
Venezuela / Colombie

Venezuela: la police met la main sur un baron de la drogue colombien

Le trafiquant colombien exportait en grande partie aux Etats-Unis.
Le trafiquant colombien exportait en grande partie aux Etats-Unis. Reuters
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Coup de filet dans le milieu de la drogue au Venezuela. Un gros poisson est tombé dans les mains des autorités, dimanche 3 juin 2012. Diego Perez Henao, chef d'un important cartel colombien, a été arrêté par l'armée vénézuélienne. Les Etats-Unis, qui réclament son extradition, ont offert 5 millions de dollars pour sa capture.

Publicité

Deux informateurs pourraient se partager cette manne de 5 millions. Il avaient alerté les autorités colombiennes de la présence du chef du cartel dans la ville de Rojas de Barinas, au Venezuela. Le gouvernement de Bogota a ensuite passé le message à l'armée vénézuélienne, qui a suivi Diego Perez Henao pendant quelques semaines avant de le capturer ce dimanche soir.

Le président colombien Juan Manuel Santos s'est aussitôt félicité de cette opération, qui démontre de nouveau que la Colombie et le Venezuela travaillent « mano en la mano » dans la lutte contre les narcotrafiquants, très actifs sur la frontière entre les deux pays.

Diego Perez Henao, alias Diego Rastrojo, était non seulement à la tête d'un important cartel de la drogue, mais il dirigeait aussi un groupe de paramilitaires proches des FARC. La Colombie le recherchait depuis 11 ans. Elle le tenait pour responsable de centaines de crimes, de disparitions, de meurtres et d'extorsions de fonds.

Diego Rastrojo va être transféré à Bogota où il devra répondre de ses actes devant la justice. A moins que les Américains insistent pour demander son extradition. Ce trafic de drogue organisé par Rastrojo était principalement à destination des Etats-Unis.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.