Accéder au contenu principal
Chili

La justice chilienne prend connaissance du testament de Pinochet

Le général Augusto Pinochet, le 21 août 1997, à l'Ecole militaire de Santiago.
Le général Augusto Pinochet, le 21 août 1997, à l'Ecole militaire de Santiago. (Photo: AFP)
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Chili, l'ouverture du testament de l'ancien dictateur Augusto Pinochet, ordonné par les autorités, n'a révélé aucune surprise. Ses biens sont légués exclusivement à sa famille. Mais le document ne révèle aucun détail sur la fortune du général évaluée à 26 millions de dollars.

Publicité

Ce n'est que cinq ans après la mort de Pinochet que la justice a pu avoir accès au contenu de son testament. Dans le document de deux pages, le général lègue 62, 5% à son épouse, le reste à ses enfants et à ses petits-enfants.

A la grande déception des autorités, n'y figure aucun inventaire des biens mobiliers et immobiliers, comptes en banques et autres propriétés du dictateur. La fortune de Pinochet est estimée à environ 26 millions de dollars, dont 20 millions seraient déposés sur des comptes en banque en Europe et dans des paradis fiscaux.
Il faut dire que le fisc s'intéresse de très près au patrimoine de Pinochet. Selon une étude de la Cour suprême du Chili, le dictateur aurait accumulé 21 millions de dollars, l'origine de seulement 3 millions peut être prouvée et justifiée. Le gouvernement chilien espère identifier la totalité du patrimoine de Pinochet, dont la vente pourrait indemniser les familles de plus de 3 000 personnes tuées et disparues sous son régime. Poursuivi par la justice, Pinochet est mort en 2006 à 91 ans, sans jamais être condamné.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.