Accéder au contenu principal
Etats-Unis / Espace

Disparition de la première spationaute américaine Sally Ride

Sally Ride à bord du Challenger, le 25 juin 1983, pour sa première sortie spatiale.
Sally Ride à bord du Challenger, le 25 juin 1983, pour sa première sortie spatiale. REUTERS/NASA/Handout
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Elle avait été la première femme américaine à se rendre dans l’espace. Sally Ride est décédée, lundi 23 juillet au soir aux Etats-Unis, d’un cancer du pancréas. L’astronaute s’était envolée pour la première fois à bord de la navette spatiale Challenger en juin 1983. Elle avait ensuite connu une carrière qui restera gravée dans l’histoire de la conquête spatiale américaine.

Publicité

De notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

Sally Ride a « littéralement changé le programme spatial américain ». C’est le patron de la Nasa qui l’écrit, lundi 23 juillet, dans un communiqué. Charles Bolden évoque la « grâce et le professionnalisme » de l’astronaute « qui avait réussi à briser les barrières », écrit le patron de l’agence spatiale américaine.

Pour Barack Obama, Sally Ride est une « héroïne nationale » qui restera comme un « modèle puissant » ayant inspiré des « générations de jeunes filles ».

Mais au-delà des hommages venus de personnalités, la disparition de la première Américaine à être sortie de l’atmosphère suscite surtout des centaines de réactions d’anonymes, pour qui Sally Ride était un exemple, une inspiration.

« C’est grâce à vous que je me suis orientée vers la recherche scientifique », écrit ainsi une jeune femme sur le site de CNN. « Merci d’avoir changé autant de vies », ajoute une autre internaute, qui raconte comment sa petite fille a fait plusieurs exposés sur Sally Ride à l’école primaire, et étudie aujourd’hui l’astrophysique à Harvard.

Après deux missions dans l’espace, Sally Ride avait quitté la Nasa pour enseigner dans une université californienne. Elle était également une ardente militante des droits des homosexuels.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.