Culture

Batman 3, l'apothéose du cinéma américain «post-11-Septembre»

REUTERS/Mario Anzuoni

« The dark knight rises », dernier volet de la trilogie Batman du réalisateur britannique Christopher Nolan, sort sur les écrans français ce mercredi 25 juilet. Aux Etats-Unis, le film est en tête du box-office, malgré la tuerie qui a eu lieu dans un cinéma du Colorado, qui a fait 12 morts et 58 blessés lors d'une avant première vendredi dernier. Un carnage attribué à un jeune homme aux cheveux colorés en rouge, se revendiquant du « Joker », le désormais mythique méchant du précédent volet.

Publicité

Les studios Warner Brother n'avaient pas imaginé que la réalité rejoindrait la fiction. Dans cet épisode final de Batman, la folie meurtrière guette la ville fictive de Gotham City, où le super-héros tombé dans l'oubli vit en reclus.

Depuis le premier volet en 2005, le réalisateur Christopher Nolan n'a eu de cesse de revisiter avec brio le mythe de « l'homme chauve-souris » dessiné par Bob Kane en 1939, à la veille de la Seconde Guerre mondiale. L'acteur ne change pas : le milliardaire Bruce Wayne, torturé par la mort de ses parents, est encore incarné par Christian Bale.

Ce troisème volet est plus que jamais la parabole d'une Amérique post-11-Septembre. Un film impressionnant même sans effet 3D. Son budget ? 250 millions de dollars. Le nouveau méchant, prénommé Bane (Tom Hardy), est un mastodonte tueur, au visage greffé d'un masque et à la voix d'outre-tombe.

Bane est bien décidé à provoquer l'apocalypse, et à raser Gotham City, symbole de la corruption et du capitalisme décadent. C'est la mystérieuse Selina Kyle, nouvelle Catwoman vrombissante (Anne Hathaway), qui obligera Batman à reprendre du service.

Christopher Nolan clôt magistralement sa trilogie, injectant au cœur de l'archétype de la grosse production américaine toutes les terreurs du monde moderne : terrorisme, guerre civile, crise financière.

Mais au cinéma, les héros ne sont jamais fatigués. Et rien ne résiste à Batman.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail