Commerce des armes / ONU

ONU: pas d'accord sur un traité régulant le commerce des armes conventionnelles

Les militants de la Coalition pour le contrôle des armes, dans de faux sacs mortuaires devant le siège de l'ONU, le 2 juillet 2012 à New York.
Les militants de la Coalition pour le contrôle des armes, dans de faux sacs mortuaires devant le siège de l'ONU, le 2 juillet 2012 à New York. REUTERS/Control Arms Coalition/Andrew Kelly/Handout

La conférence de l’ONU sur le commerce des armes s’est achevée ce vendredi sans parvenir à un accord sur le premier traité international pour réguler le marché des armes conventionnelles. Les Etats-Unis et la Russie ont demandé un délai de négociation supplémentaire.

Publicité

Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour

Jusqu’à la dernière minute les négociateurs pensaient avoir un accord. La demande américaine d’un délai supplémentaire de plusieurs mois est venue comme un choc. D’autant que de l'avis général le traité était plutôt satisfaisant.

L’interdiction d’exporter des armes pouvant être utilisées contre les droits de l’homme figurait dans le texte et la Chine avait fini par accepter d’inclure les armes de petits calibres. Mais les Etats-Unis, immédiatement suivi par la Russie, l’Inde et la Chine, ont jugé qu’il fallait encore des clarifications et donc plus de temps. Barack Obama veut ce traité sur le commerce des armes assure les diplomates, mais le président américain doit faire face à l’opposition du lobby des armes aux USA et a décidé de repousser l’échéance après les élections de novembre.

Ban Ki-moon s’est dit déçu. Quatre-vingt-dix pays ont signé une déclaration se disant déterminés à obtenir le plus rapidement possible ce traité sur les armes. Le risque est que les progrès acquis soient remis en cause lors de la prochaine négociation et que ce traité soit une occasion manquée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail