Etats-Unis / élections présidentielles 2012

Mitt Romney projette l'indépendance énergétique des Etats-Unis d’ici 2020

Des éoliennes dans un champ de l'Iowa, Etats-Unis.
Des éoliennes dans un champ de l'Iowa, Etats-Unis. REUTERS/Larry Downing

En visite au Nouveau-Mexique, le candidat républicain à la Maison Blanche, Mitt Romney, a présenté un plan qui devrait permettre aux Etats-Unis d’être autosuffisants en énergie d’ici la fin de la décennie. Et qui plus est, devrait favoriser la création de trois millions d'emploi. L'équipe démocrate de Barack Obama conteste ces mesures, qui, selon elle, vont remplir les poches des compagnies pétrolières.

Publicité

De notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Voulant faire oublier le désastre politique provoqué par les propos de l’élu Todd Akin sur le viol et l’avortement, Mitt Romney est retourné à son sujet favori : l’économie. Il a repris un thème cher aux républicains, celui de développer les sources d’énergie qui se trouvent aux Etats-Unis : « Cela veut dire que nous produirons toutes les ressources que nous utilisons en Amérique du Nord. Et c’est un objectif possible à atteindre. Aujourd'hui, nous produisons environ 50 millions de barils par jour ; le reste, nous l’importons. Donc nous produisons deux tiers de notre énergie et nous en importons un tiers. »

Son plan prévoit notamment de réduire les réglements pour l’exploitation du pétrole, du gaz naturel et du charbon. Il prévoit aussi de construire l’oléoduc trans-Canada Keystone, auquel s’opposent les environnementalistes, et de développer le solaire et les éoliennes. Mais en supprimant les subventions gouvernementales qui, selon lui, les privilégient par rapport aux énergies traditionnelles.

Romney affirme que sa stratégie pourrait créer trois millions d’emplois, et rapporter 500 milliards de dollars. Et surtout, a-t-il insisté, les Etats-Unis n’auraient plus à dépendre de gens qui souvent ne les aiment pas beaucoup. L’équipe d’Obama a immédiatement rejeté le plan qui, dit-elle, ne fera que remplir les poches des grosses compagnies pétrolières et permettra à la Chine de devenir un leader dans le secteur de l’énergie propre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail