Accéder au contenu principal
Canada / Terrorisme

Retour au Canada pour le dernier détenu occidental de Guantanamo

Omar Khadr tel qu'il a été dessiné lors d'une comparution devant la cour spéciale de Guantanamo en avril 2010.
Omar Khadr tel qu'il a été dessiné lors d'une comparution devant la cour spéciale de Guantanamo en avril 2010. REUTERS/Janet Hamlin/Pool
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Omar Khadr, le dernier détenu occidental de Guantanamo, devrait purger la fin de sa peine au Canada, son pays natal. Arrêté en Afghanistan à l’âge de 15 ans, ce ressortissant d'origine égyptienne a passé un tiers de sa vie dans le centre de détention américain situé sur l’île de Cuba.

Publicité

Omar Khadr était ce qu'on appelle en droit international un enfant-soldat. Il n'avait que quinze ans lorsqu'il a été arrêté en Afghanistan, en juillet 2002. Accusé d'avoir tué un soldat américain avec une grenade au cours d'un affrontement alors qu'il était lui-même blessé, il a été détenu plusieurs mois dans la prison de Bagram, avant d'être transféré au centre de détention de Guantanamo à Cuba.

Pendant de longues années, il ne cesse de clamer son innocence et dénonce les tortures dont il serait victime. Mais lorsqu'il comparait devant un tribunal militaire américain en octobre 2010, le jeune homme plaide coupable à cinq chefs d'inculpation, la seule manière pour lui d'éviter la prison à vie. Il est finalement condamné à huit ans de prison, avec la possibilité de rentrer au Canada purger la fin de sa peine après un an de réclusion.

Omar Khadr, qui est d'origine égyptienne, pouvait théoriquement rentrer dans son pays natal depuis le mois d'avril dernier. Mais les autorités d'Ottawa, qui l'ont toujours qualifié de terroriste, ont trainé les pieds au point de susciter la colère du président Obama. Arrivé à l'aube, ce samedi 29 septembre, sur le sol canadien, il a été immédiatement transféré dans un pénitencier de sécurité maximale de l'Ontario. Il pourrait théoriquement bénéficier d'une libération conditionnelle l'été prochain. A l'âge de 26 ans, il a déjà passé plus du tiers de sa vie en prison.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.