Etats-Unis

Etats-Unis : disparition de George McGovern, figure du Parti démocrate et ancien rival de Nixon

George McGovern en janvier 2011.
George McGovern en janvier 2011. REUTERS/Cliff Owen

L’ancien sénateur démocrate est décédé ce dimanche à l’âge de 90 ans. Figure de la gauche modérée américaine, il avait été candidat malheureux à l’élection présidentielle de 1972 contre Richard Nixon.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

Né à Avon, dans le Dakota du Sud, en 1922, George McGovern entre en politique à l’âge de trente ans. Son étiquette de vétéran, de héros de la Seconde Guerre mondiale, lui permet en 1957 d’être élu assez facilement à la Chambre des représentants.

Quatre ans et deux mandats plus tard, il devient directeur du programme Paix contre nourriture mis en place par Kennedy, avant d’être élu sénateur du Dakota du Sud, en 1962. Il le restera une décennie, avant de se lancer dans la campagne présidentielle de 1972.

Côté pile, le Parti démocrate lui doit l’élargissement de sa base, avec l’adhésion massive de femmes, d’étudiants et de minorités séduits par sa campagne contre la guerre du Vietnam. Mais côté face, le même Parti démocrate lui doit l’une de ses plus cuisantes défaites électorales : George McGovern ignorait le passé psychiatrique lourd de son colistier Thomas Eagleton.

Un scandale qui fera jurisprudence. Depuis lors, les équipes de campagnes étudient à la loupe le profil des candidats potentiels à la vice-présidence.

En novembre 72, George McGovern est sévèrement battu par Richard Nixon... qui sera contraint de démissionner deux ans plus tard avec le scandale du Watergate.

Sénateur jusqu’en 1981, George McGovern avait achevé sa carrière comme professeur honoraire dans plusieurs universités et président du groupe de réflexion « Middle East Policy Council ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail