Etats-Unis

Hillary Clinton assure vouloir quitter son poste après le 20 janvier 2013

Hillary Clinton a maintes fois assuré qu'elle servirait durant un seul mandat présidentiel.
Hillary Clinton a maintes fois assuré qu'elle servirait durant un seul mandat présidentiel. RFI/Keo Chhaya

Hillary Clinton vient de confirmer son intention de quitter son poste de secrétaire d'Etat en janvier 2013 après l'investiture du prochain président américain, même si Barack Obama est réélu. La chef de la diplomatie américaine, candidate malheureuse contre Barack Obama lors des primaires démocrates de 2008 a plusieurs fois affirmé qu'elle ne servirait qu'un seul mandat comme secrétaire d'Etat. Déjà les rumeurs bruissent sur son éventuelle candidature à la présidence pour 2016...

Publicité

Hillary Clinton a eu 65 ans ce vendredi 26 octobre, âge légal pour sa retraite ; et c'est à ce moment qu'elle choisit d'affirmer au Washington Post : « Je n'ai pas changé de calendrier. Je prévois toujours de quitter mon poste après l'investiture ».

La secrétaire d'Etat américaine a cependant précisé ne pas en avoir reparlé récemment avec le président. Barack Obama, lui, souhaiterait, s'il est réélu la garder comme chef de la diplomatie, comme il l'a répété récemment à la télévision : « Malgré mes supplications, j’ai l’impression qu’il est temps pour elle de passer plus de temps avec sa famille ».

Hillary Clinton est la chef de la diplomatie qui a le plus voyagé dans l'histoire américaine : cent dix pays parcourus au cours de son mandat. Infatigable, elle enregistre une cote de popularité record : 70% d'opinions favorables. Et déjà, le « tout Washington » bruisse de rumeurs sur sa candidature à la présidence en 2016. Son mari, Bill Clinton, entretient à sa manière le doute : « Elle dit que non… mais je sais à quel point on peut être épuisé ».

Bill Clinton est très investi dans la campagne de Barack Obama ; il doit apparaitre à trois reprises la semaine prochaine aux cours des meetings du président. Une raison de plus de croire en la perspective d'une candidature de son épouse en 2016. Car, selon les experts, sans la réélection de Barack Obama en novembre, il sera difficile pour Hillary Clinton de parvenir à la Maison Blanche dans quatre ans.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail