Etats-Unis / Economie

Etats-Unis: les défis économiques qui attendent Obama

Parmi les grands défis qui attendent Barack Obama figure le financement du logement.
Parmi les grands défis qui attendent Barack Obama figure le financement du logement. REUTERS/Jonathan Ernst
Texte par : Myriam Berber
3 mn

Pour son second mandat, Barack Obama affronte une situation économique extrêmement difficile. L’économie américaine est, en effet, loin d’être tirée d’affaire.

Publicité

Il y a d’abord la question de la maîtrise des dépenses publiques. Comment remettre le pays sur le chemin de l’équilibre : réduire le déficit de 4 000 milliards de dollars et la dette de plus de 16 000 milliards de dollars. Une dette publique qui représente aujourd’hui 107% du produit intérieur brut (PIB) du pays. Ce fameux mur budgétaire (ou « fiscal cliff ») est, sans nul doute, l’un des défis les plus importants du second mandat de Barack Obama, au vu des divisions persistantes entre le camp démocrate au Sénat et l’opposition républicaine qui tient la Chambre des représentants.

Sans un accord entre les deux partis, un certain nombre de mesures de relance et de réductions d’impôt prendront fin, dès janvier 2013, alors qu’entreront en vigueur des baisses automatiques de dépenses publiques.

Chômage et crise du logement

Et même si Barack Obama parvenait à un compromis sur la réduction budgétaire, il n’augmenterait sans doute que de quelques dixièmes de point la croissance économique du pays. Certes, l’activité s’est accélérée au troisième trimestre : plus 2% en rythme annuel. Mais elle reste toujours insuffisante pour faire reculer le taux de chômage qui est remonté à 7,9% de la population active au mois d’octobre.

Les embauches ont, certes, repris à un bon rythme, depuis le mois d'août, mais le pays compte, aujourd'hui, 12 300 000 chômeurs officiels. Un chiffre qui se monte à 23 millions si l’on inclut les travailleurs à temps partiel ou sous employés. Pour faire face à cette situation, le président s’est engagé à renforcer l'industrie et favoriser les petites et moyennes entreprises. Lors de sa campagne, il s’est engagé à créer un million de postes dans l'industrie manufacturière d'ici à 2016 et plus de 600 000 dans le secteur de l’énergie.

Lutte contre « l’Obamacare »

La classe moyenne est particulièrement touchée par le chômage ou la crise du logement. Le patrimoine des foyers américains a ainsi chuté de près de 40% au cours des cinq dernières années. Dernier chantier et non des moindres : la fameuse réforme du système de santé, « l’Obamacare ». Près de 40 millions d’Américains ne disposent pas de couverture médicale.

Barack Obama souhaite notamment rendre la couverture santé obligatoire pour les enfants, ce qui permettrait d’assurer les 9 millions de jeunes qui n’en bénéficient pas. Pour les adultes, il veut inciter les employeurs à fournir une assurance à leurs salariés en échange d’un crédit d’impôt. Mais les adversaires de la réforme restent mobilisés. Et plus de 50% des Américains ne sont guère enthousiastes à l’égard d’une loi qu’ils ne comprennent pas très bien.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail