Etats-Unis

Etats-Unis : Barack Obama de retour à Washington à quatre jours du «mur budgétaire»

Le président américain Barack Obama à son retour à la Maison Blanche, le 27 décembre 2012.
Le président américain Barack Obama à son retour à la Maison Blanche, le 27 décembre 2012. REUTERS/Jonathan Ernst

Barack Obama est de retour à la Maison Blanche. Le président américain est rentré à Washington, ce jeudi 27 décembre, écourtant ses vacances en famille dans son Etat natal d’Hawaï. Il doit se concentrer sur les négociations pour éviter le « mur budgétaire », à quatre jours de l’échéance.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

Parti vendredi, Barack Obama retrouve la situation exactement telle qu’il l’avait laissée. Les négociations entre démocrates et républicains sont au point mort, le Sénat et la Chambre des représentants se renvoyant la balle et la responsabilité d’une éventuelle percussion du « mur budgétaire ».

Faute d’accord, une série de mesures d’austérité sera mise en action dès le premier janvier. Tous les Américains verront notamment leurs impôts augmenter immédiatement : facture alourdie de 2 200 dollars, en moyenne, par foyer fiscal.

Le chef de la majorité républicaine à la Chambre des représentants a annoncé ce jeudi 27 décembre que les députés américains se réuniraient d’urgence à partir de dimanche soir pour « reprendre les débats sur les affaires législatives ». Mais le président du Sénat semblait peu optimiste ce jeudi : « Nous allons dans le mur », a déclaré le démocrate Harry Reid.

A ce problème du déficit public du gouvernement américain s’ajoute celui de la dette des Etats-Unis. Comme cela avait été le cas à l’été 2011, le pays est au bord du défaut de paiement. Un nouveau relèvement du plafond de la dette semble inéluctable. Mais sur ce sujet aussi, les deux camps sont diamétralement opposés dans leur approche. De quoi rendre les marchés financiers nerveux. Ce jeudi, le Dow Jones a terminé en baisse pour la quatrième fois d’affilée cette semaine.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail