Accéder au contenu principal
Mali / Islamistes

Au nord du Mali, Ansar Dine et Aqmi œuvrent main dans la main

Des représentants du mouvement Ansar Dine participent au dialogue politique malien, à Ouagadougou, le 6 novembre 2012.
Des représentants du mouvement Ansar Dine participent au dialogue politique malien, à Ouagadougou, le 6 novembre 2012. AFP/Yempabou Ahmed OUOBA
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Une femme battue mercredi 2 janvier à Tombouctou, parce qu'elle vit avec un homme sans être mariée, des dizaines d'hommes -dans la même ville de Tombouctou- dont le bas de leurs pantalons a été coupé parce que jugé trop long, donc contraire à l'islam selon les jihadistes: les différents mouvements islamistes imposent plus que jamais leur loi dans le septentrion malien. Et Ansar Dine et Aqmi travaillent de concert à imposer leur loi islamique.

Publicité

Si, sur le plan international, Aqmi est considéré comme un groupe terroriste, Ansar Dine passe pour le moment pour être fréquentable. Pourtant sur le terrain, dans le nord du Mali, c'est «main dans la main» que les deux groupes imposent leur loi. Ils viennent par exemple de prendre une décision selon laquelle aucun groupe non islamiste n'a désormais le droit de détenir une arme dans le septentrion malien.

Pour mettre en oeuvre cette décision, le couple Aqmi-Ansar Dine organise actuellement des patrouilles musclées. Résultat, dans la localité de In-Afara, située au nord-est du Mali, ils viennent de désarmer des élément du MAA, le Mouvement arabe de l'Azawad. Des véhicules ont été saisis et des personnes, dont le célèbre maire d'une ville brièvement arrêté.

Une autre patrouille du couple islamique se dirige dans la nuit de ce mercredi vers la frontière mauritanienne, où se trouveraient quelques combattants du MNLA. Outre cette décision de maîtriser le terrain sur le plan militaire, Aqmi et Ansardine continuent également à appliquer ce qu'ils appellent la loi islamique. Ce mercredi, à Tombouctou, une femme non mariée a été publiquement battue.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.