Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Etats-Unis: 11 ans après, la prison de Guantanamo n'est toujours pas fermée

Dans la prison de Guantanamo à Cuba.
Dans la prison de Guantanamo à Cuba. REUTERS/DoD/Shane T. McCoy/Handout.
Texte par : RFI Suivre
4 mn

11 janvier 2002-11 janvier 2013. Cela fait exactement 11 ans que le centre de détention de Guantanamo situé sur l'île de Cuba a incarcéré le premier prisonnier accusé d'être « ennemi combattant » contre les Etats-Unis. Le centre a vu défiler près de 800 détenus, transférés de force de certains pays où les Etats-Unis menaient leur « guerre contre le terrorisme ».

Publicité

Le président américain Barack Obama s'était engagé lors de son discours d'investiture en janvier 2009 à fermer le centre de Guantanamo. Quatre ans plus tard, le centre n'est toujours pas fermé.

C'est un profond scandale. Ou bien ces personnes ont commis des crimes et doivent être jugées devant des cours fédérales de justice qui sont parfaitement aptes à juger des actes de terrorisme, ou bien, si on a rien à leur reprocher, il faut qu'elles soient libérées immédiatement

Nathalie Berger

Parmi les 166 personnes encore détenus à Guantanamo, plus de la moitié sont Yéménites, d'autres sont Algériens, mais aussi Bosniens, Ouzbèkes ou Ouïghours. Et non seulement Guantanamo est encore en activité, mais Barack Obama a donné son feu vert pour que 48 des prisonniers ne soient ni jugés ni libérés.

C'est un profond scandale. Ou bien ces personnes ont commis des crimes et doivent être jugées devant des cours fédérales de justice qui sont parfaitement aptes à juger des actes de terrorisme, ou bien, si on a rien à leur reprocher, il faut qu'elles soient libérées immédiatement

Nathalie Berger

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.