Accéder au contenu principal
Venezuela

La télévision vénézuélienne diffuse des photos d'Hugo Chavez à l'hôpital

Une photo d'Hugo Chavez sur son lit d'hôpital entouré de ses deux filles, diffusée par la télévision vénézuélienne, le 15 février 2013.
Une photo d'Hugo Chavez sur son lit d'hôpital entouré de ses deux filles, diffusée par la télévision vénézuélienne, le 15 février 2013. REUTERS/Ministry of Information/Handout
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les premières photos du président vénézuélien hospitalisé à La Havane depuis deux mois ont été diffusées, ce vendredi 15 février, par la télévision nationale. Dans une opération de communication, le ministre des Sciences et des Technologies, Jorge Arreaza, de retour de Cuba, a présenté sur la chaîne nationale vénézuélienne des photos et un communiqué écrit la veille.

Publicité

Les images se veulent rassurantes. « Nous voulons partager ces moments avec vous en ce 15 février, tout juste 194 ans après le discours de notre libérateur », annonce le ministre des Sciences et des Technologies, Jorge Arreasa, en référence à Simon Bolivar.

Le ministre tient dans sa main quatre photos cartonnées qu'il place tour à tour en gros plan devant la caméra. Sur ces clichés, on voit le président Hugo Chavez souriant, entouré de ses deux filles aînées Rosa Virginia et Maria Gabriela.

Il tient le journal officiel cubain Granma, ouvert dans son édition du 14 février 2013, pour bien prouver ainsi l'authenticité des photos prises la veille de leur diffusion à la télévision.

Avant de les dévoiler, le ministre de la Communication Ernesto Villegas avait lu un communiqué sur l'état de santé de Hugo Chavez, en précisant qu'il subissait un traitement difficile.

« Actuellement, a-t-il précisé, le président Chavez respire par une intubation trachéale qui le gêne temporairement pour parler ». Mais sur les clichés, le col de la chemise blanche du président est suffisamment relevé pour qu'on ne voit pas l'intubation.

Cette opération de communication du gouvernement vise surtout à rassurer les Vénézueliens sur l'état de santé de leur président, dont aucune image n'avait filtré depuis le 8 décembre dernier. Et à couper l'herbe sous le pied de l'opposition qui accuse les autorités de mentir au peuple.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.