Accéder au contenu principal
Venezuela

Mort d'Hugo Chavez: Adios Comandante!

Hugo Chavez durant la campagne présidentielle en mars 2012.
Hugo Chavez durant la campagne présidentielle en mars 2012. REUTERS/Jorge Silva
6 mn

A 58 ans, le président vénézuélien Hugo Chavez est décédé des suites de son cancer. Il a régné pendant 14 ans sur le pays sans partage. Aujourd'hui, le Venezuela tourne une page importante de son histoire, même si l’annonce de la mort de Chavez n’était pas vraiment une surprise.

Publicité

L’incertitude sur son état de santé planait depuis quelques mois, depuis qu’il était parti à Cuba pour se faire opérer de son cancer, le 10 décembre dernier. Il y a deux semaines, Hugo Chavez est rentré par surprise et en catimini à Caracas. Depuis quelques jours, les communiqués distillés au compte-gouttes par le gouvernement étaient de plus en plus alarmistes. Avec le recul, on peut dire que les autorités préparaient la population au pire.

C’est le vice-président Nicolas Maduro, dauphin désigné par Hugo Chavez, qui a annoncé le décès d’El Comandante à la télévision. « Nous avons reçu l'information la plus éprouvante et la plus tragique que nous puissions annoncer à notre peuple, dit-il, la voix étouffée. A 16h25 cet après-midi, aujourd’hui 5 mars, est mort notre commandant président Hugo Chavez Frias ».

Déploiement des forces armées

Maduro annonce dans la foulée le déploiement des forces armées et de la police nationale bolivarienne. Une mesure censée « accompagner et protéger notre peuple et garantir la paix », selon le vice-président. Peu après l’annonce de Nicolas Maduro, le ministre de la Défense Diego Molero prend la parole à la télévision publique. Vêtu d’un uniforme militaire et entouré de hauts gradés, il assure que l’armée est unie pour respecter et faire respecter la Constitution, ce qui était le souhait du président Hugo Chavez : « Monsieur le vice-président de la République, Nicolas Maduro, Monsieur Diosdado Cabello, président de l’Assemblée nationale, et toutes les institutions de l’Etat vénézuélien : vous pouvez compter sur votre Force armée nationale ! »

Réaction modérée de l’opposition

Enrique Capriles

Le dirigeant de l’opposition, la coalition Mesa de la unidad, Henrique Capriles, appelle au respect du deuil. Lui qui a eu des mots très durs à l’égard de Chavez, qu’il a combattu lors de la dernière élection présidentielle, a appelé les Vénézuéliens à l’union. « Le président Hugo Chavez était un adversaire mais en aucun cas un ennemi, commence-t-il son allocution. Ce n’est pas l’heure des divergences. C’est l’heure de l’unité. C’est l’heure de la paix ».

Selon Capriles, le Venezuela « exige de nous tous que nous soyons à la hauteur de la situation. La Mesa de la unidad s’engage sur cette voie. Et nous espérons que le gouvernement respectera ses devoirs constitutionnels. »

Le gouvernement a annoncé que les élections présidentielles auront lieu sous 30 jours,

Ces derniers jours, il a certainement dû y avoir beaucoup de tractations (...) au sein du pouvoir chaviste

Renée Fregosi

des élections auxquelles il s’est déjà préparé, selon la politologue Renée Fregosi. « J’imagine qu’il y a déjà des tractations en marche pour gérer la transition. On sait maintenant que c’est le vice-président Nicolas Maduro qui assurera l’intérim du pouvoir. A lui d’organiser les élections dans les prochaines semaines », estime le professeur de l’Institut des hautes études en Amériques latine, l’IHEAL.

Il n’empêche que, selon la Constitution, la présidence par intérim devrait être assurée par le président de l’Assemblée nationale Diosdado Cabello. Toujours est-il que Nicolas Maduro est le favori de l’élection anticipée. Il sera probablement opposé au gouverneur Henrique Capriles. Mais officiellement, l'heure est au deuil pour le moment, aucun des deux ne s'est déclaré candidat.

- Réécouter le Grand reportage « Génération Chavez »

- Réécouter le Grand reportage « Elections en Equateur »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.