Pérou

Pérou : mobilisation d'une ONG contre un projet gazier menaçant une réserve d’Indiens isolés

L'ONG Survival International se bat pour les peuples indigènes à travers le monde
L'ONG Survival International se bat pour les peuples indigènes à travers le monde http://www.survivalfrance.org

L'organisation Survival a manifesté le 23 avril devant les ambassades et les consulats péruviens de Paris, Londres, Berlin, Madrid et San Francisco contre un projet gazier en Amazonie péruvienne. Un projet qui menace la survie d'Indiens isolés. Mais le gouvernement du Pérou ne semble pas perturbé par cette mobilisation.

Publicité

Malgré l'intervention des Nations unies qui ont demandé la suspension immédiate des opérations; malgré de nombreuses manifestations, le gouvernement du Pérou serait sur le point d'approuver une importante expansion du projet gazier Camisea en plein coeur de la réserve Nahua Nanti, créée justement pour protéger plusieurs tribus isolées et non contactées.

De plus, cette région de forêt amazonienne, qui porte le plus grand projet gazier du Pérou, se trouve dans la zone tampon du Parc national du Manu qui est classé au patrimoine mondial de l'Unesco car il est considéré comme le lieu le plus riche au monde en terme de biodiversité.

Car depuis 2012, les immenses concessions de Camisea, un consortium géré par Plus pétrole d'Argentine, Hunt Oil d'Amérique du Nord et Repsol d'Espagne, se sont déjà implantées au coeur de la réserve, sur le bloc 88. Mais le nouveau projet prévoit d'étendre les exploitations au-delà du bloc 88, au bloc dit Fitzerald qui coupera les réserves indiennes en deux.

Pourtant déjà en 1980, les personnels de la compagnie pétrolière Shell avaient contaminé les populations indigènes avec des maladies qui avaient décimé la moitié des communautés indiennes, et la zone avait alors été protégée.

 

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail