Commerce international

Roberto Azevedo prendra la suite de Pascal Lamy à la tête de l’OMC

Roberto Azevedo, ici le 14 mars dernier à Londres, succèdera à Pascal Lamy à la tête de l’OMC, en juillet prochain.
Roberto Azevedo, ici le 14 mars dernier à Londres, succèdera à Pascal Lamy à la tête de l’OMC, en juillet prochain. REUTERS/Luke MacGregor

Le Brésilien Roberto Azevedo a été désigné pour succéder à Pascal Lamy à la tête de l’Organisation mondiale du commerce. Officiellement annoncée ce mercredi 8 mai, la nouvelle a été connue dès mardi soir, via des sources diplomatiques. Sa nomination marque la victoire d’une ligne prônant certaines formes de protectionnisme.

Publicité

Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

Le Sud a gagné la compétition engagée avec les pays occidentaux. C’est finalement le Brésilien Roberto Azevedo qui a été choisi pour occuper le poste de directeur général de l’Organisation mondiale du commerce. Il succédera au Français Pascal Lamy, qui quittera ses fonctions en juillet prochain.

Le diplomate brésilien était soutenu par les pays en développement, face à son concurrent mexicain, Herminio Blanco, qui avait les faveurs des Etats-Unis et de l’Union européenne.

Victoire d'une ligne moins libérale

En fait, deux stratégies s’affrontaient. Celle du Mexique, champion du libéralisme et de l’ouverture des marchés, et celle du Brésil, beaucoup plus prudent et n’hésitant pas à prôner certaines formes de protectionnisme pour permettre le développement des jeunes économies.

 Ambassadeur du Brésil auprès de l’OMC, Roberto Azevedo a une connaissance parfaite des rouages de l’organisation, qu’il pratique depuis 1995. Agé de 55 ans, il veut redonner vie à une institution à la recherche d’un nouveau souffle.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail