Etats-Unis

Etats-Unis: revers pour la défense de George Zimmerman

George Zimmerman dans le tribunal de Sanford en Floride, le 24 juin 2013.
George Zimmerman dans le tribunal de Sanford en Floride, le 24 juin 2013. REUTERS/Joe Burbank/Pool
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Aux Etats-Unis, c’est un revers pour la défense de George Zimmerman. L’homme accusé du meurtre d’un jeune Noir, en 2012 en Floride, pourrait être condamné pour homicide involontaire. Son procès est en cours et la magistrate qui préside le tribunal a pris cette décision qui ne fait pas l’affaire des avocats de l’accusé.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

C’est pour « meurtre au second degré » que George Zimmerman est jugé depuis quatre semaines en Floride. Et pour qu’il soit condamné, il faut que le jury soit convaincu qu’il a agi par méchanceté, malveillance ou rancune, et sans réelle considération pour la vie humaine.

C’est ce que prévoit la loi de Floride, et depuis le début des audiences le procureur tente de démontrer que l’accusé n’a pas ouvert le feu sur Trayvon Martin en état de légitime défense, mais par sentiment de racisme envers le jeune Noir.

Mais jeudi 11 juillet, répondant à une demande du procureur, la juge Debra Nelson a estimé que le jury pourrait se prononcer sur un chef d’accusation moindre. L’homicide involontaire, beaucoup plus facile à prouver pour l’accusation puisqu’il est défini comme le meurtre d’une personne sans intention malveillante, y compris comme le résultat d’un accident.

L’unanimité du jury est moins difficile à obtenir pour une telle accusation, qui reste passible de 30 ans d’emprisonnement en Floride.

Agacés et déçus, les avocats de George Zimmerman n’ont pas caché leur mécontentement. « Le procureur utilise des tactiques peu convenables », a déclaré Don West à l’issue de l’audience.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail