Afghanistan / Etats-Unis

Afghanistan: les Etats-Unis exaspérés par l’augmentation des droits de douane

Containers de matériel militaire en Afghanistan, acheminés par camions ou très rarement par le ciel.
Containers de matériel militaire en Afghanistan, acheminés par camions ou très rarement par le ciel. Olivier Fourt/RFI

Alors que le retrait militaire américain a débuté en Afghanistan, les tensions entre les deux pays vont croissantes. La majeure partie des troupes américaines auront quitté le territoire afghan à la fin de l'année 2014, mais une nouvelle brouille est en train de naître. En cause, les droits de douane imposés par l'Afghanistan qui ont explosé. Et la facture du retrait du matériel pourrait être alourdie de plusieurs millions voire plusieurs milliards de dollars.

Publicité

Les attaques du gouvernement afghan étaient jusque-là principalement restées verbales. Le président Hamid Karzaï avait plusieurs fois accusé les Américains de faire le jeu des talibans ou d'être responsables de la corruption alors qu'elle gangrène l'administration et la classe politique afghane. Mais en frappant directement au portefeuille, les autorités afghanes risquent de dégrader encore davantage l'état de leurs relations avec l'Otan et ses alliés.

Les douanes afghanes ont infligé aux Etats-Unis une amende de 70 millions de dollars, soit plus de 50 millions d'euros. L'administration afghane accuse les sociétés américaines d'avoir transporté du matériel militaire sans avoir payé de droits de douane. Une surtaxe de 1 000 dollars, par conteneur sorti du pays, qui pourrait alourdir la facture totale du désengagement américain de plusieurs dizaines de millions de dollars.

C'est l'Inspection générale spéciale pour la reconstruction de l'Afghanistan, une mission américaine chargée de contrôler les dépenses faites dans le pays, qui a alerté le Congrès américain le mois dernier. Des discussions sur ce point sont en cours. Elles retardent d'autant plus les négociations entre les deux Etats sur le partenariat stratégique qui doit définir la présence américaine après 2014.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail