Chili

Chili: Evelyn Matthei, la nouvelle candidate de la droite face à Michelle Bachelet

Michelle Bachelet est largement favorite pour la présidentielle de novembre prochain.
Michelle Bachelet est largement favorite pour la présidentielle de novembre prochain. ©Reuters.
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Chili, la présidentielle pourrait se transformer en un duel très féminin. Une partie de la droite, la plus extrême, vient de nommer une candidate à l’élection de novembre, l’actuelle ministre du Travail Evelyn Matthei. Elle devra affronter la candidate donnée favorite, l’ancienne présidente Michelle Bachelet.

Publicité

Avec notre correspondante à Santiago, Claire Martin

Au jeu des chaises musicales vient d’apparaître Evelyn Matthei. L’actuelle ministre du Travail, âgée de 60 ans, est la quatrième à se présenter pour la droite. Depuis janvier, les candidats tombent les uns après les autres. Le dernier en date, Pablo Longueira, à cause d’une dépression. La popularité de l’ancienne présidente socialiste Michelle Bachelet a en effet de quoi en décourager plus d’un.

Evelyn Matthei, en politique depuis plus de vingt ans, est la battante dont la droite avait besoin. Elle est aussi plus charismatique et plus centriste que son prédécesseur. Ses emportements qui vont jusqu’aux insultes pourraient toutefois jouer en sa défaveur.

Ironie de l’histoire, Evelyn Matthei, est comme Michelle Bachelet fille d’un général de l’armée de l’air. Mais lors du coup d’État du 11 septembre 1973 qui a renversé Salvador Allende, Fernando Matthei s’est rallié à Augusto Pinochet. Alberto Bachelet, lui, est resté fidèle à Allende. Ça lui a coûté la vie. Certains pensent que l’ordre a pu venir de la plus haute autorité de l’armée de l’air, du père d’Evelyn Matthei.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail