ARGENTINE

Argentine: élections primaires en vue des législatives d'octobre

La présidente argentine Cristina Kirchner, à La Havane, le 11 janvier 2013.
La présidente argentine Cristina Kirchner, à La Havane, le 11 janvier 2013. REUTERS/Enrique De La Osa
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Argentine, 30 millions d’électeurs sont appelés aux urnes ce dimanche, pour des élections primaires nationales destinées à sélectionner les listes qui se présenteront aux législatives qui auront lieu au mois d’octobre. Ces primaires seront aussi un test pour la présidente péroniste Cristina Kirchner, qui a dû faire face à plusieurs manifestations contre sa politique depuis sa réélection en 2011.

Publicité

Avec notre correspondant à Buenos Aires, Jean-Louis Buchet

Les élections de ce dimanche sont des primaires, obligatoires pour tous les partis qui veulent prendre part aux législatives. Pour chacun d’eux, c’est la liste arrivée en tête qui participera au scrutin. Mais, comme la plupart des partis ne présentent qu’une seule liste, les primaires seront une sorte d’essai général des élections d’octobre. Comme ce fut le cas pour la présidentielle de 2011, quand la péroniste Cristina Kirchner, après avoir obtenu 51 % des voix aux primaires, remportait l’élection avec 54 % des suffrages.

35 % pour les partisans de Kirchner

Le résultat global de ces primaires permettra de mesurer le recul de la popularité de la présidente. Ses partisans devraient obtenir 35 % des voix sur l’ensemble du pays. Ils devraient être battus dans quatre des cinq principaux districts : la capitale fédérale et les provinces de Santa Fe, Córdoba et Mendoza, mais aussi à Santa Cruz, le fief des Kirchner. C’est dans la province de Buenos Aires, qui regroupe 40 % de l’électorat, que se livrera la grande bataille : si le péroniste dissident Sergio Massa l’emporte sur le candidat de Cristina Kirchner, il sera sur orbite pour la présidentielle de 2015.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail