Chili / Présidentielle

Chili: la droite désigne officiellement Evelyn Matthei comme candidate à la présidentielle de novembre

Evelyn Matthei, la candidate de la droite à l'élection présidentielle chilienne de novembre 2013.
Evelyn Matthei, la candidate de la droite à l'élection présidentielle chilienne de novembre 2013. REUTERS/Ivan Alvarado

C'est désormais officiel : au Chili, la prochaine élection présidentielle opposera bien deux femmes ; c'est Evelyn Matthei, l'ex-ministre du Travail sous l'actuel président conservateur Sebastian Pinera, qui a été proclamée hier, samedi 10 août, candidate unique de la droite chillienne. Elle affrontera le 17 novembre 2013 la candidate socialiste, l'ancienne présidente Michelle Bachelet.

Publicité

Le suspense a duré 24 jours: la droite chilienne, constituée des partis utra-conservateurs Union démocratique indépendante (UDI) et de Rénovation nationale (RN), allait-elle se mettre d'accord sur une candidature unique pour l'élection présidentielle ?

Cascade de désistements

Après une véritable cascade de désistements de trois candidats de la droite, l'UDI avait fini par proclamer d'une manière unilatérale qu'Evelyn Matthei allait être la nouvelle prétendente à la présidence, prenant ainsi le risque de division avec ses alliés du RN.

Mais finalement, le parti de l'actuel chef d'Etat Sebastian Pinera a donné son feux vert ; lors d'un conclave, 81% des membres de Rénovation nationale se sont prononcés en faveur de la candidature d'Evelyn Matthei.

A 59 ans, cette mère de trois enfants devient ainsi la première candidate femme de la droite chilienne à une élection présidentielle.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail