Haïti

Haïti : forte mobilisation contre le gouvernement Martelly

Des milliers de personnes dans la rue pour demander la démission du président Martelly.
Des milliers de personnes dans la rue pour demander la démission du président Martelly. AFP/ THONY BELIZAIRE
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Des milliers de personnes ont manifesté le 17 octobre dans les deux principales villes d'Haïti, la capitale Port-au-Prince, et Cap-Haïtien, contre la faim et le chômage, et pour réclamer la démission du président Michel Martelly. Dans la capitale, des chefs de partis politiques et des parlementaires de l'opposition ont participé à la manifestation. Le cortège a été dispersé à proximité du palais présidentiel, où la police était déployée.

Publicité

Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

L'appel à manifester a été lancé à Port-au-Prince par le parti d'opposition Famni Lavalas. Et pour la porte-parole, Maryse Narcisse, les habitants des quartiers les plus défavorisés en ont ras-le-bol de l'inaction du Président et son Premier ministre.

« Les gens qui sont dans la rue, ce sont les professeurs qui demandent de meilleures conditions de travail, déclare Maryse Narcisse. Ce sont les pères et les mères d’enfants qui ne peuvent envoyer les leurs à l’école. Ce sont les parents qui n’arrivent à se procurer de quoi nourrir leurs enfants. Ce sont des jeunes qui sont sans logement. Enfin, tous ceux qui croient qu’il est nécessaire d’être là dans la rue ».

→A (RE)LIRE : Haïti fait face à de violents mouvements de protestations

Et le cortège de milliers de personnes réclament le départ de Michel Martelly du pouvoir. Pierre Fritzner, dénonce la volonté du président de ne pas organiser à temps les élections nécessaires : « On est présent sur le terrain pour dire non à l’injustice. Pour dire non aussi à leur tentative de mettre fin au mandat des parlementaires. Nous sommes là pour dire non à Martelly, et pour dire que nous voulons son départ ».

Après quelques échauffourées entre des jeunes du cortège et les policiers qui ont tiré en l'air à balles réelles, la manifestation s'est dispersée sans trop de dégâts.

A (RE)LIRE : Haïti: des centaines de partisans manifestent leur hostilité envers le président Martelly

A (RE)LIRE : Haïti : la colère contre le pouvoir gagne Port-au-Prince

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail