Accéder au contenu principal
ETATS-UNIS

Etats-Unis: vote historique d'une loi contre la discrimination des homosexuels au travail

La sénatrice Tammy Baldwin (G) lors des derniers débats pour le vote de loi anti-discrimination sexuelle au travail, 7/11/13, Washington.
La sénatrice Tammy Baldwin (G) lors des derniers débats pour le vote de loi anti-discrimination sexuelle au travail, 7/11/13, Washington. REUTERS/Jonathan Ernst
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le Sénat américain a voté jeudi 7 novembre à la majorité absolue (64 voix pour, 32 contre) une loi historique interdisant la discrimination contre les homosexuels, les lesbiennes et les transsexuels dans le milieu de travail. Les sénateurs démocrates qui militaient depuis 20 ans pour l’adoption de cette loi ont été appuyés par des élus républicains. 

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

Aux Etats-Unis la vie quotidienne du citoyen dépend beaucoup de son lieu de résidence. Sur les 50 états américains, seuls 21 ont adopté des lois qui interdisent la discrimination basée sur l’orientation sexuelle dans le milieu du travail. Dans le reste du pays, on peut refuser d’engager une personne homosexuelle ou licencier un employé sur ce même critère.

Tammy Baldwin fait partie de ceux qui se battent depuis des années pour une loi fédérale. Depuis l’an dernier la sénatrice Baldwin est la seule élue ayant revendiqué son homosexualité au sein de la chambre haute.

Un jour historique

Pour elle, ce jour est à marquer d'une pierre blanche : « Pour les gens comme moi dans la communauté LGBT, l’opportunité d’être jugés dans le milieu du travail sur nos qualités et nos diplômes est une affirmation importante. C’est une étape formidable, un jour que je n’oublierai jamais. »

Pour obtenir ce vote, les démocrates ont reçu le soutien d’élus républicains. Aucun sénateur n’a osé s’exprimer publiquement contre la loi. Toutefois, même si les sondages montrent que 70 % des Américains soutiennent ce texte, il faut s’attendre à un blocage de la Chambre des représentants dont la minorité d’extrême droite a déjà annoncé son intention de faire son possible pour empêcher l’adoption de la loi.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.