Colombie

Présidentielle en Colombie: Juan Manuel Santos maintient le cap

Le président sortant, Juan Manuel Santos, entouré de sa famille à l'annonce des résultats du premier tour de la présidentielle. Bogota, le 25 mai 2014.
Le président sortant, Juan Manuel Santos, entouré de sa famille à l'annonce des résultats du premier tour de la présidentielle. Bogota, le 25 mai 2014. REUTERS/Jose Miguel Gomez
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Colombie, la campagne pour le second tour de l’élection présidentielle est en cours. Le président sortant, Juan Manuel Santos, risque gros. Lui qui a initié des pourparlers de paix avec la guérilla des FARC, s'est vu dépassé au premier tour par son grand rival de la droite, Oscar Ivan Zuluaga, farouche opposant à une paix négociée avec les FARC. Pourtant, Juan Manuel Santos maintient le cap : il continue à se poser comme l'homme de la paix en Colombie. 

Publicité

Juan Manuel Santos persiste et signe. Non seulement il faut poursuivre les pourparlers de paix avec les FARC, il faut même les accélérer. Initiés il y a 18 mois à La Havane, il reste encore deux points à l'ordre du jour : les réparations pour les victimes et l'arrêt des hostilités. « J'aimerais que l'équipe des négociateurs se divise en deux, ce qui nous permettra d'avancer simultanément sur les deux chapitres restants. Je veux que ce processus se termine le plus tôt possible pour mettre fin à la guerre », a dit le président Santos.

→ A (RE) LIRE : Présidentielle en Colombie: la paix toujours au centre des débats

De leur côté, les FARC semblent déterminées à ne pas compromettre la possible victoire du président Santos face à son rival Zulaga qui, lui, est contre les négociations avec la guérilla. Le chef des FARC, Timoleon Jimenez, dans une vidéo diffusée à l'occasion des 50 ans de la guérilla, a déclaré ce mardi : « Nous sommes à La Havane parce que nous rêvons d'une paix efficace. Parce que nous croyons en la capacité de discernement et d'indépendance du peuple colombien. Nous sommes confiants que dans notre pays un grand mouvement populaire va prendre corps en faveur de la paix. » Le second tour de l'élection présidentielle en Colombie aura lieu le 15 juin.

→ A (RE) LIRE : Colombie: accord historique entre les Farc et le gouvernement

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail