Mexique

Au Mexique, les cartels de drogue se lancent dans le trafic de minerai

Le port de Lazaro Cardenas ouvert sur le Pacifique, à l'embouchure du Rio Balsas.
Le port de Lazaro Cardenas ouvert sur le Pacifique, à l'embouchure du Rio Balsas. http://www.puertolazarocardenas.com.mx/

Au Mexique, dans l’Etat du Michoacan, situé à 500 km au nord-ouest de la capitale, sur la côte Pacifique, la police découvre un incroyable trafic de minerai de fer entre le Mexique et la Chine.

Publicité

Avec notre correspondant à Mexico, Patrice Gouy

Les cartels mexicains se lancent dans la contrebande de matières premières pour mieux se diversifier. Les Chevaliers du temple ont trouvé comme clients les compagnies chinoises intéressées par les mines de fer du Michoacán.

Les autorités se sont aperçues de la contrebande car le trafic du port de Lazaro Cardenas sur le Pacifique, avait été multiplié par 4 sans que les recettes fiscales n’augmentent d’autant. La police a arraisonné en quelques semaines cinq cargos à destination de la Chine. Ils transportaient illégalement 720 000 tonnes de minerai de fer.

Les enquêtes de police ont révélé que 50 % des mines de fer sont exploitées, sans autorisation légale, pour le compte du cartel des Chevaliers du temple. Ces criminels se seraient également associés avec les mafias chinoises qui en échange du minerai de fer leur fourniraient des armes et de l’éphédrine, un précurseur chimique permettant de fabriquer des drogues synthétiques.

Une affaire met dans l’embarras le gouvernement d’Enrique Peña Nieto qui multiplie ses efforts pour améliorer les relations avec la Chine afin d’attirer ses investisseurs.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail