Accéder au contenu principal
Colombie

Colombie: gouvernement et FARC prêts à préparer un cessez-le-feu

Une conférence de la commission chargée de préparer un cessez-le-feu avec la guérilla des FARC. La Havane, le 21 août 2014.
Une conférence de la commission chargée de préparer un cessez-le-feu avec la guérilla des FARC. La Havane, le 21 août 2014. REUTERS/Enrique De La Osa
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les négociations entre le gouvernement colombien et la guérilla des FARC qui se déroule à La Havane depuis novembre 2012 sont en pleine phase d'accélération avec la mise en place jeudi 21 août de deux commissions. L'une doit préparer le cessez-le-feu et l'autre retracer l'histoire du conflit.

Publicité

« Cette semaine, nous sommes en train de construire l'histoire », déclare le président colombien, Juan Manuel Santos. Il y a en effet une accélération à La Havane. Dès aujourd'hui, la commission chargée de préparer le cessez-le-feu se réunit et pour la première fois, les deux parties - gouvernement et FARC - sont prêtes à discuter d'un cessez-le-feu bilatéral et définitif. Il faut rappeler que si des négociations ont eu lieu à La Havane ces derniers mois, sur le terrain, il n'y avait pas de trêve.

C'est le général Javier Florez qui représentera le gouvernement. Celui-là même qui avait dirigé entre 2008 et 2011 la force Omega créée pour combattre les FARC.

Dans la deuxième commission 12 experts, - 11 Colombiens et un français -, sont chargés de retracer les causes et origines du conflit armé. Il ne s'agira pas d'une Commission vérité, précise-t-on dans les rangs des négociateurs.

L'objectif ne sera pas de dénoncer des responsables d'exactions, mais plutôt de trouver une version de l'histoire qui convient aux deux parties et à la société colombienne. Un travail indispensable pour pouvoir construire une paix solide et durable.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.