Accéder au contenu principal
Venezuela

Salaire des militaires vénézuéliens: une hausse qui fait polémique

Le président Maduro, à Caracas, le 21 avril 2014, lors d'une déclaration au cours de laquelle il annonce une augmentation du salaire minimum.
Le président Maduro, à Caracas, le 21 avril 2014, lors d'une déclaration au cours de laquelle il annonce une augmentation du salaire minimum. REUTERS/Miraflores Palace
Texte par : RFI Suivre
2 mn

+45% : c’est l’augmentation du salaire des militaires annoncée par le président au Venezuela et qui prendra effet ce samedi 1er novembre. Une hausse qui a déclenché une polémique au vu du contexte de crise économique au Venezuela. Le président Nicolas Maduro est intervenu pour faire une mise au point.

Publicité

Avec notre correspondant à Caracas, Julien Gonzalez

« Il faut maintenir le salaire réel de nos soldats », a déclaré le président Maduro, pour justifier l’augmentation du revenu des militaires. Mais c’est surtout la reconnaissance par le Président des difficultés économiques qui frappe le Venezuela.

Car le « salaire réel » tient compte nécessairement de l’inflation. Et à ce titre, les derniers chiffres communiqués en septembre dernier de la hausse des prix sont sans appel : +39%, c’est le taux de l’inflation cumulée depuis le début de l’année selon la Banque centrale vénézuélienne. En avril dernier, le salaire minimum avait été rehaussé de 30% par le Président, mais le coût de la vie reste exorbitant dans le pays.

Critique virulente

Conséquence : l’augmentation du salaire des militaires n’a pas tardé à déclencher une polémique. Des attaques venues notamment du leader de l’opposition Henrique Capriles. Selon lui, « Nicolas Maduro croit qu’en contentant en permanence les militaires, il se maintiendra au pouvoir

Mais la critique la plus virulente est venue de la profession médicale, particulièrement soumise aux pénuries de matériel et de médicaments depuis plusieurs mois. « Un général peut gagner jusqu’à 4 fois plus qu’un directeur d’hôpital » a ainsi fait remarquer le Président de la Fédération vénézuélienne des médecins.

Des attaques rejetées par Nicolas Maduro qui se dit « en permanence attentif au salaire réel de tous les travailleurs ». Une nouvelle augmentation du salaire minimum pourrait prendre effet selon le président d’ici la fin de l’année.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.