Accéder au contenu principal
Mexique

Etudiants disparus: marée humaine à Mexico pour demander justice

Partout au Mexique, des manifestations sont organisées en soutien aux étudiants disparus et à leurs familles. Des manifestations qui prennent de plus en plus d'ampleur.
Partout au Mexique, des manifestations sont organisées en soutien aux étudiants disparus et à leurs familles. Des manifestations qui prennent de plus en plus d'ampleur. REUTERS/Jose Cabezas
Texte par : RFI Suivre
2 min

Jeudi soir, des dizaines de milliers de manifestants ont marché dans les rues de Mexico où ils ont réclamé que justice soit faite pour les 43 étudiants disparus à Iguala à la fin du mois de septembre dernier. Trois défilés étaient partis de trois points différents du centre de la ville, où avaient été accueillies trois caravanes de parents des disparus qui venaient de parcourir le Mexique pour expliquer leur lutte. Ces marches se sont déroulées de manière pacifique. Cependant, à l’issue de cette grande manifestation, des éléments masqués ont affronté à la police.

Publicité

Avec notre correspondant à Mexico, Patrick John Buffe

« Quarante, quarante et un, quarante-deux, quarante-trois. Justice ! » Cette énumération du nombre d’étudiants disparus à Iguala, des dizaines de milliers de manifestants l’ont faite inlassablement tout au long de trois marches simultanées qui ont convergé vers la place centrale de la capitale. Ils ont une fois encore demandé le retour en vie de ces étudiants pour lesquels ils exigent que justice soit rendue.

Mais plus qu’un acte de solidarité avec ces disparus et leurs familles, cette manifestations de masse a été l’occasion de faire passer un message toujours plus insistant : le rejet de la politique du président Peña Nieto, dont les protestataires ont demandé la démission, au cri de « Fuera Peña » (dehors Peña).

En ce sens, cette grande marche a acquis une signification particulière, une nouvelle dimension, selon Estefanie Uribe, étudiante d’une université de Mexico : « Je crois que cette marche parvient à un sommet. La conjoncture se révèle à nous. On voit réellement les problèmes auxquels fait face le Mexique, les problèmes qui viennent du passé et ceux qui nous sont révélés, comme l’impunité qu’il y a actuellement. »

A l’issue de la manifestation, les parents des victimes ont appelé à la création d’un vaste mouvement national, dans le but de changer ce pays une fois pour toutes. A la fin de la manifestation, qui s’est déroulée dans le calme, des heurts se sont produits entre des groupes de manifestants et la police anti-émeute face au Palais national, au centre de Mexico.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.