Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Une nouvelle poupée Barbie «normale» avec de l’acné et de la cellulite

La poupée Lammilly aux formes réalistes est attendu pour bientôt sur le marché américain.
La poupée Lammilly aux formes réalistes est attendu pour bientôt sur le marché américain. Lammilly/Facebook
Texte par : RFI Suivre
2 min

La poupée Lammily qui se veut l’anti-Barbie sera bientôt disponible aux Etats-Unis. Et cette fois, plus de blonde longiligne, mais une petite brune avec des formes réalistes.

Publicité

Lammily en bikini bleu pastel, Lammily en veste et short de jean, Lammily en robe orange, pas d’inquiétudes on pourra encore jouer à la poupée avec cette anti-Barbie aux cheveux bruns et aux mensurations moins hollywoodiennes. La jeune femme de plastique est née dans l’imagination d’un jeune graphiste de Pittsburgh âgé de 26 ans.

Nickolay Lamm a dessiné les formes d’une fille de 19 ans sur son ordinateur, à partir des moyennes établies par le Centre de prévention des maladies de sa région. Dans la vraie vie, Lammily mesure donc 1,63 mètres, pour 68 kilos et 85 centimètres de tour de poitrine.

Ce qui n’était au départ qu’un projet artistique est devenu on ne peut plus commercial. Haute de 28 cm, la poupée sera mise en vente prochainement à 25 dollars pièce, avec déjà plusieurs centaines de milliers de précommandes selon son concepteur. Tout a été prévu y compris les accessoires. La jolie Lammily pourra même devenir encore plus normale avec une série de 38 autocollants repositionnables, dont des boutons d’acné à coller sur le front et les joues et de la cellulite pour les hanches. « I’m a Lammily Girl in a normal world. » On n’attend plus maintenant qu’un Ken bedonnant avec son pack de bière en accessoire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.