Accéder au contenu principal
Colombie/Farc

Colombie: les FARC relâchent trois otages, dont un général

Le général Ruben Alzate a été libéré dimanche 30 novembre avec deux autres de ses accompagnateurs.
Le général Ruben Alzate a été libéré dimanche 30 novembre avec deux autres de ses accompagnateurs. REUTERS/Colombian Army press office/Handout
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Un général colombien ainsi qu’un caporal et une conseillère de l'armée capturés par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont été relâchés ce dimanche 30 novembre. Tous les trois sont en bonne santé. Comme d'habitude dans ce genre de situations, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a joué les intermédiaires. Une mission humanitaire a récupéré les trois otages enlevés dans le département du Choco.

Publicité

C'est le président colombien Juan Manuel Santos en personne qui a annoncé sur Twitter la libération du général Ruben Alzate et de ses deux accompagnateurs. Cela donne une idée de l'importance de cette affaire pour le gouvernement. Ruben Alzate a été le soldat le plus haut gradé tombé aux mains de la guérilla.

Son enlèvement, il y a deux semaines, a été un véritable choc pour le gouvernement qui a immédiatement suspendu les pourparlers de paix avec les FARC. Ces pourparlers avaient été initiés il y a deux ans à Cuba.

Pour l'instant, les deux parties refusent de se prononcer sur une date de reprise des discussions. Mais selon l'un des dirigeants des FARC, Ivan Marquez, « il faut parler avec le gouvernement colombien parce que c'est une nécessité. » Des observateurs colombiens constatent que la crise s'est finalement réglée assez rapidement. Mais elle pourrait toutefois laisser des traces. En suspendant les pourparlers, le président colombien a rompu la confiance, a déclaré un autre dirigeant des FARC.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.