Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Quatre Afghans détenus à Guantanamo renvoyés chez eux

Vue de la prison de Guantanamo, dans le sud-est de Cuba.
Vue de la prison de Guantanamo, dans le sud-est de Cuba. REUTERS/Bob Strong
Texte par : RFI Suivre
1 min

Vendredi, avant de partir en vacances à Hawaï, le président Obama a signé le budget de la Défense qui comprend les fonds nécessaires au fonctionnement de la prison de Guantanamo. A cette occasion, il a réitéré son vieux souhait de 2008 de fermer la prison. Celle-ci vient de se vider de quatre de ses 136 derniers prisonniers.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Le Pentagone a annoncé que quatre détenus afghans venaient d’être rapatriés dans leur pays. Ils sont arrivés de nuit à Kaboul où ils ont été remis aux autorités afghanes. Ce sont les premiers à être transférés en Afghanistan depuis 2009. Ils ont été libérés après un « examen minutieux » de leurs dossiers.

Ils avaient été arrêtés entre 2002 et 2003 et étaient soupçonnés d’avoir des liens avec les talibans ou al-Qaïda. Les preuves, selon leurs avocats, étaient toutefois trop minces pour qu’ils puissent être condamnés.

Encore 132 détenus

A Guantanamo, les libérations s’accélèrent. Six prisonniers ont été transférés en Uruguay au début du mois. C’est le signe de la détermination des Etats-Unis à fermer le centre de détention, a déclaré un responsable américain.

Il reste encore 132 détenus, dont 63 pourraient être libérés. Sur ce nombre, 54 sont Yémenites et il est impossible de les renvoyer dans leur pays en raison de la situation politique au Yémen. Une quinzaine de détenus considérés comme très dangereux, dont les cinq ayant organisé les attentats du 11-Septembre, attendent toujours d’être jugés.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.