Accéder au contenu principal
Etats-Unis / Corée du Nord

«The Interview»: déjà près de 18 millions de dollars de recettes

Le film est sorti dans 250 salles des Etats-Unis le 25 décembre. Les attaques informatiques qui avaient menacées la sortie du film ont décuplé l’intérêt du public.
Le film est sorti dans 250 salles des Etats-Unis le 25 décembre. Les attaques informatiques qui avaient menacées la sortie du film ont décuplé l’intérêt du public. REUTERS/Kevork Djansezian
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Près de 18 millions de dollars en quatre jours pour The Interview, la comédie américaine de Sony qui raconte un complot de la CIA pour assassiner le leader nord-coréen Kim Jong-un. Après avoir décidé de suspendre sa projection après une attaque informatique, Sony a finalement décidé de le sortir en VOD et dans 250 salles de cinéma américaines la semaine dernière.

Publicité

Peu importe si les critiques éreintent cette comédie à l'humour douteux, pleine de clichés sur les Asiatiques. The Interview,  « L'interview qui tue » en français, a été loué ou acheté en ligne plus de deux millions de fois en quatre jours.

Le film met en scène deux journalistes recrutés par la CIA pour assassiner le grand leader nord-coréen. Le film a été qualifié d'acte de guerre par Pyongyang. Et le 24 novembre, il a coûté à la société Sony Pictures une attaque informatique d'une envergure sans précédent, attribuée à la Corée du Nord. Le film a également valu au président Obama d'être traité de singe par les médias nord-coréens.

Des insultes, de mystérieux hackers et des relents de guerre froide, le cocktail publicitaire a finalement fait merveille : 15 millions de dollars de recettes en ligne et presque trois millions dans les salles indépendantes qui ont accepté de le diffuser. C'est-à-dire presque autant que si le film avait suivi le cycle normal de distribution : d'abord la sortie en salle et ensuite la diffusion en ligne.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.