Etats-Unis / Cybersécurité

Les Etats-Unis créent un centre de lutte contre les cyberattaques

En octobre 2014, la Maison Blanche a été la cible d'une cyber-attaque.
En octobre 2014, la Maison Blanche a été la cible d'une cyber-attaque. Reuters/Kacper Pempel/Files

L’administration américaine va créer un centre d’analyse spécialisé dans les attaques sur les systèmes informatiques, sur le modèle du centre contre le terrorisme dont s’est dotée l’Amérique après les attentats du 11 septembre. Cette entité, dotée d’un budget de 35 millions de dollars, aura pour mission de synthétiser les informations et de les diffuser à tous les secteurs de l’administration américaine.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

Apres le 11 septembre 2001, le cloisonnement des services de renseignement a été pointé du doigt. C’est ainsi que le centre de lutte contre le terrorisme a été créé. C’est la même réflexion, aujourd’hui, qui conduit la Maison Blanche à mettre en place ce centre contre les cyber-attaques. Un centre pour organiser le partage des données et permettre de mieux lutter, toutes agences confondues, contre ces « attentats informatiques ».

Il faut dire que la menace est réelle. Le grand public a entendu parler du vol des données par la Corée du Nord chez Sony Pictures ou encore de la diffusion des mails et des photos de vedettes du cinéma. Mais en octobre, c’est le système informatique de la Maison Blanche qui a été la cible d’une attaque. Peu d’informations ont filtré, aucun document sensible n’a semble-t-il été piraté et d’après des informations diffusées par la presse, l’enquête désigne la Russie. Les exemples sont nombreux et les brèches touchent autant les administrations que les compagnies privées.

C’est pour minimiser les risques que ce centre est mis en place. Pour répondre, comme l’explique le président américain Barack Obama, à l’un des plus graves dangers pour la sécurité nationale des Etats-Unis.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail