Accéder au contenu principal
Surinam / Etats-Unis

Etats-Unis: le fils du président du Suriname lourdement condamné

Le président du Suriname, Desi Bouterse.
Le président du Suriname, Desi Bouterse. REUTERS/Ranu Abhelakh
Texte par : RFI Suivre
2 min

Le fils du président du Suriname, incarcéré aux Etats-Unis, a été condamné mardi à 16 ans de prison par un tribunal de New York. Dino Bouterse était accusé de trafic d'armes et de cocaïne, et d'avoir voulu soutenir le Hezbollah, une organisation considérée comme terroriste par les Etats-Unis. Il avait été arrêté en août 2013 au Panama et extradé vers les Etats-Unis où il avait été inculpé en novembre dernier.

Publicité

Dino Bouterse avait été piégé par des agents de la DEA, l'agence antidrogue américaine, qui s'étaient fait passer pour des membres du Hezbollah libanais. En échange de millions de dollars, Dino Bouterse leur avait proposé d'installer un camp d'entraînement du Hezbollah au Suriname pour mener des attaques contre des intérêts américains.

A l'époque, Dino Bouterse occupait au Suriname le poste de directeur des opérations antiterroristes auquel l'avait nommé son père, Desi Bouterse, le président du pays. « Dino Bouterse était censé s'opposer au terrorisme, mais au lieu de cela, il a trahi son poste et a tenté de soutenir le Hezbollah », a déclaré le procureur dans un communiqué. Pris en flagrant délit par les agents de la DEA, le fils du président surinamien avait été arrêté à Panama le jour où son père Desi Bouterse prenait la présidence tournante de l'Union des nations sud-américaines (Unasur).

Il avait plaidé coupable aux trois chefs d'accusation : tentative de soutien au Hezbollah, complot pour importer de la cocaïne et port d'arme à feu en liaison avec ce complot. Il était en outre accusé de trafic de drogue à grande échelle entre le Suriname et les Etats-Unis via Trinité et Tobago. Depuis son indépendance, le Suriname est une plaque tournante du trafic de drogue vers les Etats-Unis, l'Afrique et l'Europe.

► Pour en savoir plus, retrouvez notre webmagazine « Suriname et Cocaïne »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.