Etats-Unis/Israël

Barack Obama envisage de réévaluer le dossier israélo-palestinien

Le président Barack Obama envisage de réévaluer sa politique envers le dossier israélo-palestinien.
Le président Barack Obama envisage de réévaluer sa politique envers le dossier israélo-palestinien. REUTERS/Kevin Lamarque

Le dossier israélo-palestinien s’est invité à la conférence de presse de Barack Obama et Ashraf Ghani, mardi 23 mars. Le président américain est revenu sur les propos de Benyamin Netanyahu pendant sa campagne électorale qui anéantissaient la perspective d’un Etat palestinien pendant son mandat. Certes le responsable israélien est revenu sur cette petite phrase, mais l’administration Obama n’est pas du tout convaincue. Les Etats-Unis envisagent de changer de stratégie sur le dossier israélo-palestinien.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

Rien n’y fait. Les explications, les rétropédalages, de Benyamin Netanyahu ne satisfont pas Barack Obama. Le président des Etats-Unis attend la constitution du nouveau gouvernement israélien pour « réévaluer », sa politique à l’égard d’Israël. Le dossier

Ce que nous ne pouvons pas faire, c'est de prétendre qu'il y a un espoir

Barack Obama

qui ne sera pas affecté reste la sécurité, le président américain l’a précisé, mais pour le reste, Barack Obama n’accepte pas l’excuse souvent avancée par les analystes : « ce sont des propos de campagne électorale. »

Le président américain, qui par ailleurs refuse de placer l’affaire sur un plan personnel. « Quand vous en parlez en ces termes, ça signifie : ‘tout le monde doit s’entendre, il faut que chacun se calme et le problème va disparaître’. Non, il représente les intérêts de son pays dans les termes qui lui semblent appropriés, et je fais de même. Donc ce problème n’est pas une question de relation entre leaders, le problème est un défi sur le fond, très clair. »

Ce débat entre Américains et Israéliens est loin d’être clos. La communauté juive américaine s’est emparée du sujet. Les tribunes et prises de position fleurissent sur les sites des diverses tendances. Il y a ceux qui soutiennent Benyamin Netanyahu, et les autres, déjà choqués par l’intervention du leader israélien au Congrès sur l’Iran, et qui sont désormais ouvertement en opposition avec sa politique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail